Vaudreuil-Soulanges
07:00 7 mars 2021 | mise à jour le: 5 mars 2021 à 18:24 temps de lecture: 3 minutes

Une fresque collective sera réalisée par des élèves de la région

Une fresque collective sera réalisée par des élèves de la région
Photo: Gracieuseté

Une fresque collective sous le thème des changements climatique sera réalisée par des élèves de l’école secondaire du Chêne-Bleu et du centre de formation des Belles-Rives. L’œuvre sera réalisée ce printemps pour être exposée cet été dans la région.

Le projet initié par l’organisme d’interventions artistiques dans l’espace public, Le pictographe, a été retenu lors de l’appel de projets des Ponts culturels du Conseil des arts de Montréal. Un budget de 20 000$ a été accordé pour sa réalisation.

Intitulée Au fil de l’esquisse, l’œuvre vise à mettre de l’avant la pensée des jeunes par rapport à la crise climatique.

«On avait envie d’entendre surtout les adolescents qui, dans les dernières années, se sont beaucoup manifestés par rapport à la transition climatique», avance la chargée de projet pour le Pictographe, Manon Guiraud.

L’idée directrice est de visualiser la façon dont les élèves voient l’évolution de cette crise en plusieurs dessins. Le sujet précis reste à déterminer, car l’objectif est qu’il soit ancré dans le territoire, réalisé et exposé à Vaudreuil-Soulanges.

Les participants seront divisés en groupe dont chacun sera responsable d’une partie de la fresque collective et du schéma narratif de l’histoire.

«Pendant l’atelier, on va construire une image qui raconte une partie de cette histoire et le groupe devra léguer des indices au groupe suivant pour qu’il puisse continuer, continue-t-elle. Donc, ce sera un peu à la manière du cadavre exquis, soit sans que les artistes soient complètement au courant de ce qui précède.»

L’objectif de cette démarche est de créer un tout avec la vision de chacun. «De nos expériences passées, on trouve que le rassemblement de l’imaginaire de tous les gens qui participent, c’est très riche, avance Mme Guiraud. Ça permet de travailler sur quelque chose de plus grand que soi.»

Exposition

Les dessins seront imprimés sur des panneaux afin d’en faire une exposition immersive. «On veut créer un parcours dans lequel le public pourra rentrer au cœur de l’histoire», affirme-t-elle.

Pour l’organisme de Montréal, il était important d’aller voir ce qu’il se passait dans les régions avoisinantes.

«On était curieux de voir comment l’espace public se vivait à l’extérieur de notre ville et de créer quelque chose avec ça», raconte Manon Guiraud.

Le Pictographe travaille présentement avec le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges afin de déterminer un lieu.

Si les conditions sanitaires le permettent, l’exposition pourrait également être déménagée dans le Quartier des spectacles de Montréal en septembre.

Articles similaires

11:41 1 septembre 2020 | mise à jour le: 1 septembre 2020 à 12:01 temps de lecture: 1 minutes
Création collective