Verdun
13:51 31 août 2016 | mise à jour le: 1 septembre 2016 à 11:23 temps de lecture: 3 minutes

Du karaoké à Verdun

Du karaoké à Verdun
Photo: Gracieuseté

Les chanteurs en herbe pourront prochainement bénéficier d’un tout nouveau bar-karaoké à Verdun. Les propriétaires du Palco de la Promenade Wellington ont entamé des démarches pour ouvrir un établissement dans un local vacant près de l’intersection du boulevard LaSalle.

L’endroit en face du café Station W, qui se nommera Soap Opera, devrait ouvrir ses portes cet hiver ou au printemps.

«Si les proprios du Palco veulent un second établissement sur Wellington, nous sommes ouverts à ça, car ce sont des gens responsables et de bons gestionnaires», mentionne le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Une demande de permis pour un établissement avec vente d’alcool, qui reste à être finalisée, a été déposée au mois mai.

Verdunois d’adoptions, Marc-Antoine et Isabelle, sa partenaire en affaires, voient grand. Il s’agirait du troisième bar sur Wellington, où pourtant l’alcool a longtemps été proscrit.

Thème

Les jeunes propriétaires veulent que leur nouvel établissement soit rassembleur. «On veut que ce soit karaoké-spectacle comme endroit, un peu dans le même genre que le club qu’on peut voir dans le film Le Masque», décrit Marc-Antoine Coulombe.

Le décor sera chic-kitsch comme dans les années 90, mais assumé. «Ce sera de bon goût et bien décoré, mais drôle», ajoute-t-il.

Pichets de bière, de sangria et machine à pop-corn seront de la partie, dans une optique de formats à partager. Divers artistes pourront se partager la scène dans des soirées thématiques, comme des humoristes et des chanteurs.

Le stationnement voisin du local choisi pourrait être transformé, et «l’été prochain, nous aurons la plus grosse terrasse de Verdun», avance M. Coulombe.

Succès

Marc-Antoine et Isabelle ont le vent en poupe, mais travaillent fort. À peine huit mois après l’ouverture du Palco et en démarche pour le Soap Opera, ils ont également racheté un commerce sur la rue Sainte-Catherine, dans le Village.

Ils souhaitaient depuis quelque temps s’établir au centre-ville, et quand l’occasion s’est présentée, ils n’ont pas hésité. Le duo est désormais à la tête du Malabar, près du métro Beaudry.

L’endroit porte ce nom pour quelques semaines encore, mais les deux jeunes ont l’intention de le repartir de zéro dès la fin du mois de septembre et d’en changer le nom et l’ambiance. Ils y souhaitent une atmosphère porn-chic, accessible et chaleureuse.

Articles similaires