Verdun
10:21 25 janvier 2018 | mise à jour le: 25 janvier 2018 à 10:21 temps de lecture: 3 minutes

Metro Bellemare ne s’agrandira pas

Metro Bellemare ne s’agrandira pas
Photo: TC Media - Sophie Poisson

Le projet de développement du marché d’alimentation Metro Bellemare, qui est en cours depuis novembre 2016, prend définitivement fin. La décision annoncée par l’entrepreneur sur les réseaux sociaux a entraîné de nombreuses réactions, notamment des administrateurs du groupe Facebook Verdun Citoyen qui a été créé afin de discuter des différents enjeux entourant l’aménagement de l’épicerie.

«Les délais encourus à ce jour et ceux prévisibles afin d’obtenir les approbations requises pour démarrer la construction (nouveau processus de projet particulier) créent un poids financier (pertes de revenus récurrentes et frais professionnels) qui affecte la rentabilité du projet», peut-on lire sur la page Facebook du Metro Bellemare.

M. Bellemare n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de TC Media. Il ajoute toutefois sur les réseaux sociaux que l’acceptation d’un projet alternatif est incertaine et que les estimations des coûts de construction augmentent chaque année.

Il annonce du même coup que sa volonté est à présent de rénover son marché d’alimentation en vue de rehausser le niveau de satisfaction de sa clientèle.

Réactions
Parmi les commentaires, certains disent regretter l’opposition qui s’est fait entendre, notamment par le biais du processus référendaire.

«À partir du moment où le projet a été arrêté, l’objectif était d’aller de l’avant et de pouvoir en faire un meilleur pour tout le monde, soutient Isabelle Charrier, administratrice du groupe Facebook Verdun Citoyen. Je pense que d’autres citoyens ont été conscientisés à la question de la participation citoyenne et de l’importance de s’impliquer si l’on veut faire bouger les choses et qu’elles soient à l’image de la communauté.»

Lors des différentes rencontres entourant le projet, plusieurs points ont été soulevés comme la gestion de l’embourgeoisement et de la densification autour des métros, la volonté d’avoir des logements sociaux et de verdir le quartier.

«Quand on pensait à une rénovation de plus grande ampleur du projet Bellemare, on trouvait intéressant s’il pouvait y avoir une concertation pour essayer de penser à un verdissement sur toute l’artère De L’Église. Il y a des projets comme la plage et l’Auditorium, mais il n’y a pas beaucoup d’arbres», ajoute Mme Charrier.

Le groupe revendique aussi des projets à l’échelle du quartier qui prennent en considération les besoins des résidents.

Avenir
Les réactions sont aussi apparues du côté du maire d’arrondissement qui soutenait le projet.

«Comme vous savez, je croyais beaucoup à ce projet, souligne sur Facebook Jean-François Parenteau. Pour des raisons simples: une offre commerciale bonifiée, plus d’emplois dans le secteur, un aménagement plus harmonieux (quai de livraisons et stationnements intérieurs), mais surtout l’ajout de 47 logements locatifs, dans un secteur près des transports actifs.»

Sur sa page, il invite alors les Verdunois à entamer une réflexion collective. M. Parenteau pose une série de questions, notamment sur la construction en hauteur, le logement social, ou encore le promoteur immobilier.

Articles similaires