Verdun

Projet pilote pour les cyclistes de Verdun

Projet pilote pour les cyclistes de Verdun
Photo: Facebook


La rue de Verdun sera repensée en juin avec un projet pilote de 3 km de piste cyclable dédiée. De la rue Godin jusqu’à la rue Henri-Duhamel, quelque 275 cases de stationnement, côté ouest, seront retirées pour favoriser le transport actif.

«On va refaire tout le marquage sur la rue, donc la voie du centre va être déplacée, on vient changer l’axe et il va y avoir une voie dans chaque sens en site propre pour les cyclistes, annonce le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. C’est majeur.»

Il précise que le projet avait été annoncé dans le plan local de déplacement, mais que la date et la forme étaient encore à décider. De juin à novembre, le projet pilote leur permettra d’analyser la situation, de comptabiliser le nombre de passages de cyclistes et de s’ajuster au besoin. Aucune recherche ne sera donc faite pour le moment afin de compenser le retrait des cases de stationnement.

Le maire souhaite obtenir l’adhésion des citoyens et, de ce fait, il organisera une soirée d’information ouverte au public, le 9 mai à 19 h à la mairie d’arrondissement.

AMAV
«On est très content qu’il se fasse quelque chose, qui soit un axe à haute capacité, donc bien aménagé, réagit le cofondateur de l’Association mobilité active de Verdun (AMAV), François Dandurand. On en manque un petit peu à Verdun. On a des axes autour de Verdun pour aller vers le centre-ville, mais qui sont plus de types récréatifs. Donc enfin quelque chose en plein milieu du bâti.» Il parle d’un bon complément à ce qui s’en vient sur le boulevard LaSalle entre les rues Henri-Duhamel et d’Argenson.

Il attend de voir le projet pilote, avant de parler de recommandations, mais son inquiétude porte sur les saillies de trottoir. «Dans une direction, il n’y aura pas de voitures stationnées, donc les cyclistes vont se retrouver à être déportés vers la voie. Il n’y en a pas énormément, donc c’est à voir. Du marquage, c’est sûr que ça peut aider, mais ça peut peut-être prendre plus que ça, quelque chose de physique», imagine le cycliste. Il donne en exemple un changement d’angle ou une voie plus large pour se déporter.

M. Dandurand espère également qu’il y ait au moins 50 cm de dégagement pour éviter les cas d’emportiérage, donc avoir une zone tampon du côté est où les cases de stationnement resteront.

La prochaine étape serait de voir comment connecter Verdun et L’Île-des-Sœurs, avec un réseau cyclable quatre saisons.

Commentaires 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Celine sénécal

    Je trouve regrettable que nous ayons une belle piste cyclable sur le bord de l’eau et que vous vouliez enlever de l’espace de stationnement qui aura des répercussions sur les rues secondaires ou transversales. Le stationnement est déjà assez difficile en ce moment.

    • Jonathan Fleury

      Bonjour Céline,
      Il y a une différence entre la piste cyclable sur le bord de l’eau (qui a été pensée pour faire du vélo récréatif, des balades) et les bandes cyclables sur Verdun. Ces dernières seront utilisées par des cyclistes qui se déplacent vers le travail, pour les écoliers qui se rendent dans les établissements scolaires du quartier ou pour monsieur/madame tout le monde qui veut se déplacer de façon plus sécuritaire. La rue de Verdun est un axe central de déplacement et un véhicule motorisé immobile, n’améliore pas les déplacements pour tous. Il y a plusieurs citoyens qui veulent faire un virage écologique et ce genre d’aménagement va faciliter cette transition. Embarquez vous aussi dans le mouvement!

    • Michel Daoust

      Sûrement un pet de cerveau encore! Que l’on améliore celle sur le bord de l’eau, et celle sur le bord du canal de l’aqueduc d’abord.. On ajoute des pistes ici et là, mais celles déjà existantes sont souvent en ruine! Enlever des espaces de stationnement va tuer le peu de commerces qui subsistent encore,
      en plus de nuire aux résidents!

  • Renaud Gignac

    Bravo, beau projet!

  • bea

    C’est une excellente initiative, rendre les déplacements a vélo plus accessibles. bravo!

  • Jean-François Caron

    C’est toujours une bonne nouvelle lorsqu’une collectivité s’offre des infrastructures qui renforcent la santé et la convivialité pour ses membres. Bravo Verdun!

    La piste des berges est superbe, mais elle a une vocation de loisirs, tandis que la bande cyclable de la rue de Verdun aura une fonction de transit, comme celles des rues Galt et de l’Église. C’est bien beau d’aller sur les berges, encore faut-il pouvoir s’y rendre de manière sécuritaire. Il faut aussi pouvoir faire ses courses en vélo, c’est un moyen de déplacement si pratique et agréable!

  • Mandy Gosselin

    So by removing parking on Verdun Ave merchants will lose customers, residents on the side streets will be unable to park in front of their homes due to shoppers on Verdun Ave and residents parking on the side streets, not to mention that a large percentage of cyclists don’t obey the rules so now we not only have to worry about the cars going through stop signs and pedestrian crosswalks but the cyclists also? What happens when we have 4 inches of ice on the streets? Let me guess, the bike path will be cleaned right down to the asphalt but citizens will be hostages again in their homes.

  • Natalie

    Verdun has 2 bike paths that run threw it, Verdun Avenue has lots of businesses and homes,there’s already parking shortage on Verdun ave,I know cause I live on Verdun ave and most the time I need to drive up side streets to find parking some times 2-3 streets away from my house. I’m also a mother of 3 and have a illness that affects my joints causing me trouble to walk and carry my bags.. losing parking on Verdun ave will make my living situation more difficult! I’m hoping this project doesn’t go threw.

    • Natalie black

      Auto correct change part of my comment,I mean…there is already a shortage of parking on Verdun ave,I know cause I live on Verdun ave***

  • Natalie black

    You think it would make more sense to do this on another street,not the MAIN street in Verdun where there are so many businesses and homes.its horrible trying to find parking on Verdun ave as it is. There’s already 2 bike baths that run threw Verdun. Regardless of what you say they can drive on the board walk then turn up the street they need to when they get there.

  • Eric chastenais

    Pas d’accord avec le projet car quand je vais faire un tour cher mes parents car il sont vieillissants,j’ai deja de misère à stationner en ce moment .en vélo je fréquente tous les pistes cyclable de verdun et je vais travailler à vélo à verdun et les pistes ciclabe actuelle font très bien le travaillee,je m’excuse mais sa prend des paresseux pour ne pas être capable de faire 30metre de plus pour etre sur une piste sécuritaire.merci

  • Christian Vivier

    L’idée derrière le projet est noble, mais elle manque de vision à mon avis. Enlever des parkings va juste créer plus de traffic dans l’arrondissement de Verdun pour les gens qui vont chercher à se parker (= consommation d’essence additionnelle). Ce n’est pas tous les immeubles qui ont des parkings à l’arrière et quand c’est le cas, ils sont réservés aux logements du bas et non à ceux qui habitent en hauteur. Les commerces vont également souffrir car il sera de plus en plus difficile de se déplacer en automobile dans Verdun et ce n’est pas les gens en bicyclette qui fréquentent le plus les commerces. Il y aura des goulots d’étranglement de plus en plus féroces sur les quelques artères de Verdun. N’oubliez-pas que Verdun est déjà sur-achalandé suite aux différentes entraves routières créés par tous ces sentiers de construction et les gens vont prendre beaucoup de temps à revenir sur les autoroutes lorsqu’elles seront prêtes après avoir goûté aux rues de Verdun pour accéder au pont Champlain par exemple. Et n’oubliez-pas également qu’on est en train de faire un virage aux voitures électriques qui ne produisent pas de pollution! À mon avis, c’est le transport en commun qu’il faut pousser tout simplement. Par ailleurs, j’ai toujours trouvé ça dégoûtant de voir des gens faire plusieurs km en bicyclette pour se rendre au boulot sans prendre de douche par la suite! Une chose est sûre, je ferais payer la facture du réaménagement pour les pistes cyclables aux gens qui empruntent ces voix avec un poste de paieage! Si les cyclistes sont prêts à payer de leur poche, je serai plus empathique au projet sans toutefois y croire pour autant. Ah oui, j’oubliais, n’oubliez-pas que Montréal se financent en partie par les tickets donnés aux automobilistes alors il faudra trouver d’autres moyens de financement; donner plus de tickets aux cyclistes devraient sérieusement être envisagés!

  • Sylvain Dorais

    Que l’on commence par plaquer les vélos car en ce moment on dépense une fortune pour changer la vocation des rues pour créer de nouvelles pistes cyclables qui coutent une fortune en changement de panneau de signalisation, en peinturant les bandes et en entretien et tout ça pour quelques cyclistes qui ont des privilèges que les autres n’ont pas car ils ne paient aucune redevance pour circuler dans les rues.

    Il faut imposer une plaque d’immatriculation pour que chaque cycliste qui utilisent ces pistes paient pour avoir le droit d’y circuler.

    D’ailleurs les cyclistes devraient également avoir une police d’assurance obligatoire en plus des plaques d’immatriculation tout comme tout les autres moyens de locomotion lorsqu’ils circulent dans les rues.

    Je ne comprends pas pourquoi on décide d’implanter une piste cyclable sur la rue de Verdun alors qu’il y a deux autres pistes parallèles le long du canal d’aqueduc et le long du fleuve. Les commerçant et les résident vont écoper pour des cyclistes qui ne veulent pas faire un détour par les deux autres pistes parallèles

    Je ne suis pas d’accord en tant que citoyen payeur de taxe à ce que mes taxes servent à payer des privilèves aux cyclistes qui ne paient strictement rien et qui pensent que tout leur est du gratuitement.

    Franchement jusqu’ou ira t-on avant qu’on se réveile.

  • Pierre Lebleu

    Bravo,
    Belle initiative. C’est un début timide si on se compare à Copenhague ou près de la moitié de gens vont au travail à vélo même l’hiver. Les feux de circulations y sont d’ailleurs synchronisés en fonction de la vitesse moyenne des cyclistes.Et pour ceux qui s’inquiète de l’achalandage des commerces, ceux de Copenhague se portent très bien! C’est pas parce qu’on se déplace à vélo que l’on consomme rien. Personnellement je fais pratiquement toute mes courses et me rend au travail à vélo (j’ai près de 60 ans) et je trouve beaucoup plus agréable de magasiner dans un espace ou les voitures sont rares ou absentes. Je crois que si la ville de Verdun avait assez de vision, elle envisagerait la fermeture complète de la rue Wellington ou Verdun pour les automobiles, ce serait un succès assuré étant donné qu’on serait la première municipalité à Montréal à se doter d’une artère commerciale pour vélo (et pourquoi pas des espaces fleuris). On attirait beaucoup de nouveau résidents et de clients!

  • Marcel Vaillant

    Il y a actuellement 3 pistes cyclables à Verdun. Celle de l’aqueduc, celle qui longe le fleuve et la dernière et non la moindre, celle du boulevard LaSalle (non répertoriée) qui accueille la majorité des cyclistes qui veulent rouler plus vite et ne pas être ralenti par les nombreux baladeurs-cyclistes de la fin de semaine. Et je vous rappelle qu’il y a des arrêts-stop à presque toutes les deux rues transversales sur le boulevard LaSalle et que ces arrêts ne ne sont pas vraiment respectés. Alors j’ai deux questions. Comment va être gérée la circulation sur la rue de Verdun pour les cyclistes? Et comment les automobilistes vont faire pour traverser la rue de Verdun sans risque de collision? Et sur la rue de Verdun, on croise au moins 4 écoles, plusieurs commerces et plusieurs panneaux d’arrêts-stop. Je suis très sceptique.

    • Joe Binette

      C’est trop et pas réfléchi! Avez vous pensé aux citoyens qui n’ont pas la possibilité de voyager en vélo comme des travailleurs sur routes, les personnes âgées ou ayant perdu de la mobilité? Étant moi même cycliste, je trouve que Verdun est déjà bien desservie en piste est-ouest et que les fermetures de rue principale de plus en plus fréquentes, les pistes existantes pas toujours bien pensée, les chantiers et nombreux détours qu’ils causent perturbent déjà suffisamment la circulation sans en ajouter encore plus. Pourquoi ne pas améliorer les pistes existantes? Pourquoi ne pus améliorer la piste au bord de l’eau que j’emprunte régulièrement marbré son mauvais état pour aller travailler? Et la piste au bord du canal, elle peut facilement être raccordée de manière plus sécuritaire aux pistes existantes sans retirer des stationnements, des accès et de la fluidifié au déplacement des autres habitants de Verdun?
      Je ne comprend pas : est-ce que c’est seulement pour être en mesure de donner un beau nombre de km de piste ajouté et faire un beau bilan pour la ville ou pour aider les commerçants et habitants? SVP réfléchir en incluant la TOUTE la population.

  • monsieur madame tout le monde

    Les JUMPs rouleront à au moins 35 km/hre sur les pistes cyclables, jusqu’à la limite de leur potentiel. Cela fera un bon nettoyage des ‘vélos’ qui tuent, mutilent, intimident aînés, aveugles, malentendants, personnes infirmes, femmes enceintes, enfants, et leurs animaux de compagnie sur les trottoirs et traverses piétonnes de Montréal. La grande majorité des ‘vélos’ disparaîtera de Montréal. De plus l’arrivée des JUMPs permettra ainsi de débarrasser le Centre-Ville, Plateau Mont-Royal et certains autres secteurs incluant Verdun, des pistes cyclables qui détruisent ou compromettent la sécurité, l’achalandage, le commerce et tout ce qui fait la viabilité de la ville.

  • alex croteau

    J’ai une entreprise sur l’avenue de Verdun, et ce nouveau projet enlève beaucoup trop de place de stationnement. C’est donc 275 place de moins dans un quartier généralement déjà très achalandé.
    Ca donne le gout de déménagé… sur la rive sud