Verdun

Les tours humaines s’invitent à Verdun

Les tours humaines s’invitent à Verdun
Photo: © RAFAEL LÓPEZ-MONNÉPratique live Castellers de Montréal

Une pratique sportive peu commune originaire de Catalogne consistant à créer des tours humaines et à garder l’équilibre se promène un peu partout à Montréal pour faire connaître cette culture et trouver de nouveaux initiés. Cette semaine, ils seront près de l’école de cirque et de la Marina à Verdun.

Se tenir en équilibre les uns sur les autres n’est pas un défi facile et c’est une tradition presque religieuse en Catalogne. La pratique du castell réuni, rassemble et renforce l’esprit d’équipe. « Il y a une philosophie de groupe, ça m’a appris à rester calme et faire confiance aux autres, c’est très important, si je tombe, je suis certaine que quelqu’un va me supporter derrière», rapporte Lizette Navia, vice-présidente des Castells.

Cela fait deux ans que Lizette s’est investie au sein de la famille des Castellers de Montréal, elle y a pu apprendre le Catallan et faire de nombreuses rencontres, entre autres, d’autres castellers qui partagent la même passion qu’elle. « L’esprit d’équipe est la raison d’être du collectif, notre slogan est Équilibre, Courage et Bon Sens, on se réunit, on reste calme et on garde l’équilibre», ajoute-telle.

Fausses croyances

Certaines idées reçues laissent à croire qu’il faut être très sportifs pour participer à cette activité et c’est pour cette raison que certaines personnes sont réticentes à grimper. « N’importe qui peut y participer, il y a des gens de plusieurs âges qui viennent s’entraîner, j’étais un peu peureuse de l’activité au début, mais j’ai été bien accueillie », précise la vice-présidente.

Après un voyage en Catalogne, Serge Mainville décida de fonder ce groupe de Castellers de Montréal afin que cette culture soit connue au Québec.

Fonctionnement Castells

Toutes les pratiques commencent par les « rengles », une pratique pour monter sur les autres, ensuite une démonstration est faite pour montrer comment grimper durant 30 min. « On peut prendre de 2 à 4 minutes pour une construction de castell avec environ 20 personnes, avec la pratique ça devient plus rapide», ajoute Lizette.

Il y a plusieurs types de castell, tout d’abord celle en pilier est une personne par étage, les tours sont deux personnes par étage, les castells sont trois personnes par étage avec cinq étages. Il n’y a pas de niveau de difficulté, cela dépend des qualités des personnes, tout le monde est interdépendant. «Ça dépend des forces de chacun, si on est bon en équilibre et agile, on va grimper, si on est fort et résistant, on va rester en bas, les enfants sont très bons pour grimper », nous explique Lizette Navia.

Les pratiques sont une fois par semaine les jeudis au parc Lafontaine de 18h45 À 21h30 durant l’été et au collège Jean-de-Brébeuf en automne. De mai à septembre, c’est le dimanche dans plusieurs parcs pour des pratiques de 3h. Les castellers se sont déjà invités au Parc Jarry et au Champ-de-Mars. Ils seront au parc Laurier et Lafond en juillet et en août.