Île-des-Sœurs
09:44 5 décembre 2019 | mise à jour le: 5 décembre 2019 à 09:44 temps de lecture: 3 minutes

La Maison Bleue s’implante à Verdun

La Maison Bleue s’implante à Verdun
Photo: GracieusetéLa mission de la Maison Bleue est de réduire les inégalités sociales et favoriser le développement optimal de l'enfant.

Une Maison Bleue ouvrira ses portes à la fin janvier dans l’arrondissement de Verdun. L’organisme à but non lucratif qui intervient auprès des femmes enceintes en situation de vulnérabilité a lancé une campagne de financement pour finaliser les travaux d’aménagement.

L’organisme a décidé d’installer son quatrième centre à Verdun, notamment puisqu’il y a un taux plus élevé de mères de moins de 20 ans, qui n’ont aucun diplôme ou qui sont monoparentales. En 2016, Verdun comptait 3390 familles monoparentales, ce qui représente 19% des familles de l’arrondissement.

«On a vraiment senti qu’il y avait un besoin dans Verdun, la formule reste la même que les autres centres, sauf qu’on va faire des partenariats avec des organismes locaux», explique Pascale Rolland, la responsable des communications à La Maison Bleue.

L’inauguration du centre sur la rue de Verdun est prévue le 29 janvier, mais les familles pourront commencer à être accueillies quelques semaines plus tôt. Alors qu’il est nécessaire d’être enceinte pour être pris en charge par la Maison Bleue, pour les six premiers mois, les mères et leur nourrisson seront acceptés.

La mission de la Maison Bleue est de réduire les inégalités sociales et favoriser le développement optimal de l’enfant.

Campagne de financement

Chaque maison coûte environ 280 000$ et permet d’accueillir 80 nouvelles grossesses par année. Il peut y avoir jusqu’à 800 personnes qui sont suivies par les professionnels de la Maison Bleue.

Les rénovations du bâtiment sont toujours en cours et l’organisme a besoin d’aide pour finaliser les travaux ainsi qu’aménager les différentes pièces pour les mamans et les tout-petits.

Près de 7000$ ont déjà été amassés sur un objectif de 25 000$. Les fonds récoltés serviront notamment à l’achat de matériel médical, de meubles et d’électroménagers.

«On a très hâte à l’ouverture et on sera en mesure d’offrir une très belle maison aux futures familles de la région», témoigne la cofondatrice et directrice générale, Amélie Sigouin.

En 2007, elle avait décidé avec Vania Jimenez de créer cet organisme pour assurer un vrai suivi auprès des personnes en contexte de vulnérabilité et réduire les écarts de richesse.

Concrètement, la Maison Bleue aide les adolescentes enceintes, les femmes victimes de violence, en situation pauvreté ou ayant des problèmes de santé mentale. L’équipe du centre est composée d’infirmières, sages-femmes, médecins de famille, travailleuses sociales, éducatrices spécialisées et de psychoéducatrices.

Briser l’isolement

Au-delà du suivi médical, La Maison Bleue possède aussi un volet périnatalité sociale qui accompagne la famille et les bébés jusqu’à l’âge de 5 ans.

«Les femmes sont invitées à des activités après la naissance. On a des bénévoles qui s’occupent des enfants et des intervenants qui donnent des ateliers de retour au travail, recherche de logement ou encore en santé», ajoute Mme Rolland.

Les femmes sont suivies pour la vaccination, la contraception, la défense de leurs droits ou encore au soutien de projet de vie.

Depuis sa fondation, la Maison Bleue a suivi près de 4500 personnes et comptera désormais quatre maisons à Montréal, dont Côte-des-Neiges, Parc-Extension et Saint-Michel.

Cliquez ici pour donner des dons.

Articles similaires