Île-des-Sœurs
09:03 18 décembre 2019 | mise à jour le: 18 décembre 2019 à 09:03 temps de lecture: 3 minutes

Semer du bonheur à l’Hôpital de Verdun

Semer du bonheur à l’Hôpital de Verdun
Photo: IDS/Verdun-Hebdo - Katrine DesautelsUne patiente de l'hôpital est heureuse d'entendre Petit Papa Noël, sa chanson préféré des Fêtes.

L’Hôpital de Verdun a reçu la visite du père Noël et de ses lutins samedi pour égayer le quotidien des quelque 200 patients. Ils étaient heureux, voire émus jusqu’aux larmes, de recevoir ces invités du pôle Nord.

Des poinsettias, des cartes de vœux et des friandises ont été distribués dans les différentes chambres de l’établissement du boulevard LaSalle. Une quarantaine de bénévoles répartis sur deux équipes ont ainsi sillonné les étages et aussi chanté des cantiques traditionnels.

«Le plus important, ce n’est pas la distribution de cadeaux, c’est de leur donner du temps», explique l’instigatrice de l’événement, Florence Simard.

Les bénévoles répartis en deux équipes ont passé dans chacune des chambres de l’Hôpital de Verdun, en entonnant des cantiques de Noël au chevet des patients.

L’avocate de formation trouvait important de sortir de la solitude les personnes âgées hospitalisées. «C’est comme ça que le projet est né. On voulait apporter une présence réconfortante à ces personnes durant le temps des Fêtes, souligne Mme Simard. Il y a beaucoup de personnes pour qui c’est la seule discussion qu’ils ont depuis des mois autre que sur leur état de santé.»

Il s’agit de la 4e édition de cette distribution de bonheur organisée par la Fondation Santé Urbaine. Des personnes de tous les horizons donnent une journée de leur temps chaque année et le recrutement est facile selon Florence Simard.

Répit

Les troupes étaient aussi accompagnées d’un accordéoniste ou d’un guitariste. «La musique c’est très complémentaire à l’objectif de leur donner un moment de répit», raconte Matthieu Léveillé, fondateur de Poly Concert qui fournit les musiciens. Il a lui-même participé et a été comblé des sourires qui ensoleillaient le visage des patients en souvenir.

«On vient le matin en se disant qu’on va donner notre temps, mais on se rend compte en discutant avec les patients que c’est nous qui recevons beaucoup d’amour.» — Florence Simard, instigatrice de la visite annuelle

La plupart des visiteurs étaient aussi bouleversés par la visite au chevet de leur proche. «Recevoir cette dose d’amour autant pour la famille que pour le patient, ça veut dire beaucoup pour eux», raconte Mme Simard, qui a personnifié la mère Noël, samedi.

Dévouement

Michael Hassan, aussi avocat de formation, enfile le costume du père Noël depuis déjà quatre ans à l’Hôpital de Verdun. Il aime revenir chaque année parce que ça lui «remet les pieds sur terre» et qu’il a vraiment l’impression de faire une différence dans la vie des gens.

«Ça met de la joie dans leur vie, témoigne-t-il. Tu vois dans leurs yeux qu’ils sont vraiment contents de nous voir.»

Cette année, plus de 1000 patients de l’Hôpital de Verdun, de l’Hôpital Notre-Dame et de quatre centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) du Grand Sud-Ouest ont reçu la visite du père Noël et de ses lutins. L’année prochaine, l’objectif est de doubler les équipes de bénévoles pour ainsi couvrir deux fois plus d’établissements de santé.

Articles similaires