Île-des-Sœurs
06:00 21 mars 2020 | mise à jour le: 20 mars 2020 à 08:23 temps de lecture: 3 minutes

Triathlon de Verdun: soucieux de l’environnement

Triathlon de Verdun: soucieux de l’environnement
Photo: IDS/Verdun-Hebdo - ArchivesLa 23e édition du triathlon de Verdun devrait avoir lieu le 9 août.

Le triathlon de Verdun veut se démarquer pour l’environnement cette saison en visant une écoresponsabilité certifiée bronze pour son événement. L’organisation s’engage à respecter un minimum de 30% des critères de la certification ÉcoTQ établis par la fédération Triathlon Québec.

Le rendez-vous de Verdun est l’un des 21 événements qui se sont engagés à avoir cette  certification développée par le Conseil des événements écoresponsables et Triathlon Québec.

Ses 50 critères ont pour objectif la réduction de l’impact environnemental pour ce qui a trait aux ressources humaines, l’alimentation, la gestion des matières résiduelles et le transport notamment. 

À la base, les organisations doivent adopter une politique de développement durable et avoir un minimum de deux personnes engagées dans un comité vert. De plus, ils doivent suivre une grille d’évaluation qui vise la réduction de l’empreinte dans cinq domaines, dont l’alimentation, le transport et la gestion des matières résiduelles et des sources d’énergie.

Afin d’évaluer l’effort pour l’environnement, la fédération exige pour l’accréditation bronze, que vise le triathlon de Verdun, une auto-évaluation du comité en présumant de leur bonne foi.

La certification argent nécessite de mettre en place 60% des critères. Des photos et vidéos doivent être envoyés à la Fédération à titre de preuves. Le niveau or exige qu’un membre de Triathlon Québec se rende sur place pour faire état du respect de 80% des critères.

Première

Il n’y a actuellement aucune référence en écoresponsabilité dans le milieu sportif au Québec. Les participants peuvent désormais intégrer leur engagement environnemental dans certains événements certifiés par ÉcoTQ, disponible dans le calendrier Triathlon Québec. La fédération espère que cette idée se répandra à l’ensemble des événements sportifs québécois, tous sports confondus.

La certification ÉcoTQ, lancée en décembre, a notamment été partagée à l’Union internationale de Triathlon, qui s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 50% d’ici 2030.

Du au confinement à l’intérieur, le Club de Triathlon Rouge et Or de l’Université Laval invite tous les membres de Triathlon Québec à participer, grâce à l’application Zwift , à leur événement hebdomadaire, qui a lieu le mercredi à 17h30.

Articles similaires