Île-des-Sœurs
09:01 16 mai 2020 | mise à jour le: 17 mai 2020 à 10:40 temps de lecture: 2 minutes

Du Saint-Hubert pour le personnel soignant en zone chaude

Du Saint-Hubert pour le personnel soignant en zone chaude
Photo: IDS/Verdun-Hebdo - Katrine Desautels

Depuis le début de la crise, le personnel soignant travaille sans relâche et pour les remercier, la rôtisserie Saint-Hubert de Verdun a remis une centaine de repas la semaine dernière à l’Hôpital de Verdun.

L’équipe qui travaille en zone chaude à l’hôpital en a reçu une trentaine. «C’est sûr que ça fait plaisir. On est une belle équipe qui travaille fort, souligne la chef de l’unité, Danielle Bellevue-Lavallée. On est là où personne ne veut être.»

Avec son équipe, ils travaillent habituellement au département de chirurgie. «Disons que ça change pas mal de la routine d’avant», mentionne Mme Bellevue-Lavallée, amusée.

Elle a donné le choix à son équipe de rester travailler en zone chaude ou d’être transférée dans un autre département. La grande majorité a accepté de rester, même s’il s’agit d’un des endroits où le virus est le plus présent.

Les employés déployés dans la zone chaude à l’Hôpital de Verdun étaient très contents d’avoir une petite attention du restaurant Saint-Hubert.

Malgré les quarts de travail longs et ardus, surtout avec toutes les mesures de protection à respecter pour éviter la propagation, le personnel est témoin de moments privilégiés. Comme une octogénaire atteinte de la COVID-19 qui a déjoué les scénarios en se remettant à marcher. Elle se rétablit maintenant. 

Rassembleur

Pour le propriétaire du restaurant du boulevard LaSalle, Jean-François Benoit, il est important de souligner le travail du personnel médical. «Le but, c’est de leur livrer du réconfort en ces temps plus difficile et du Saint-Hubert, c’est toujours très rassembleur», raconte-t-il.

Mission accomplie puisque, dans la salle dédiée aux employés de la zone chaude, le personnel était ravi d’avoir un repas qui change de la boîte à lunch.

La rôtisserie a donné environ 700 repas depuis la mi-mars, au moment où le Québec s’est mis sur pause. Ils ont été distribués aux résidents des habitations communautaires Entre-deux-âges, aux itinérants du territoire et au personnel du CLSC.

Articles similaires