Verdun
13:00 25 août 2020 | mise à jour le: 25 août 2020 à 12:41 temps de lecture: 2 minutes

Une rentrée en toute sécurité au centre de pédiatrie de Verdun

Une rentrée en toute sécurité au centre de pédiatrie de Verdun
Photo: GracieusetéLe centre de pédiatrie de Verdun a dû effectuer certains changements pour accueillir les enfants cet automne.

À la veille de la rentrée, le centre de pédiatrie sociale Les petits renards de Verdun s’adapte pour accueillir les enfants et leurs familles. En cette période de pandémie, le soutien pédagogique est en grande demande, d’où les heures de rencontres étendues.

«On est disponible pour les parents qui ont des questions ou des inquiétudes face à la rentrée au niveau médical», précise la Dre Suzanne Pelletier.

À compter de septembre notamment, une travailleuse sociale et une infirmière praticienne spécialisée supplémentaires accompagneront les familles. Les services habituels, comme les suivis psychosociaux et éducatifs seront maintenus.

«Notre priorité est le bien-être des enfants accompagnés. Si nous devions fermer temporairement nos services, nous maintiendrions les suivis en visioconférence avec l’ensemble des familles.» – Martial Mainguy, directeur général.

Les Petits Renards devraient être en mesure d’accueillir plus d’enfants grâce à un financement de près de 30 000$ du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC). Le centre pourra donc ouvrir ses portes à des jeunes du Sud-Ouest ou de LaSalle, par exemple.

Pour les aider à retrouver une vie normale, le personnel organise quelques activités, comme des visites au parc, du théâtre et du jardinage.

«Ça fait beaucoup de bien aux enfants et aux familles», souligne la travailleuse sociale Laurence Favreau,

Sécurité

À l’intérieur de l’établissement, le port du couvre-visage est obligatoire pour toutes personnes de plus de 12 ans. Des masques seront également distribués aux familles qui n’ont pas les moyens de s’en procurer.

Le centre de pédiatrie souhaite prioriser le plus possible les visites par rendez-vous afin de limiter le nombre de personnes à l’intérieur. Un registre des présences permettra également d’agir rapidement s’il y a un cas de COVID-19.

«Nous serons capables d’informer toutes les personnes qui ont pu être en contact de près ou de loin avec la ou les personnes positives», affirme le directeur général, Martial Mainguy.

Par ailleurs, Les Petits Renards organise une collecte de fonds dont l’objectif est de 40 000$. La campagne se terminera le 6 septembre.

Articles similaires