Île-des-Sœurs
15:53 20 septembre 2020 | mise à jour le: 20 septembre 2020 à 15:53 temps de lecture: 3 minutes

Bourbeau et Samson sur le podium des Championnats québécois sur route élites

Bourbeau et Samson sur le podium des Championnats québécois sur route élites
Photo: GracieusetéLuce Bourbeau a remporté l’or aux Championnats sur route élites.

Deux cyclistes de Verdun ont été double médaillés aux Championnats québécois sur route élites, à Baie-Comeau. Chez les séniors femmes, Luce Bourbeau a gagné l’or dans le contre-la-montre et à la course sur route alors que Pierre-Luc Samson s’est mérité l’argent dans ces deux épreuves, mais dans la catégorie Maîtres A hommes.

Lors de la course sur route, le 7 septembre, Bourbeau a réussi à mi-parcours à s’échapper du reste du peloton avec son adversaire, Emma Delisle. Les athlètes se sont dégagées d’une vingtaine de cyclistes, juniors et seniors. Dans les 300 derniers mètres, Bourbeau s’est distancé de sa seule rivale, terminant les 73,8 km en un temps de 1h55 et 11 sec. Les deux femmes ont été les deux seules à rallier l’arrivée en moins de deux heures.

«Cet été, j’ai pu faire beaucoup de longs entraînements parce que les conditions se prêtaient à cela. On avait plus de temps.»

-Luce Bourbeau

Il s’agit des quatrièmes Championnats québécois sur route élites pour l’athlète de 29 ans, mais c’est la première fois qu’elle remporte les grands honneurs. La compétition de cette année était bien différente en raison du contexte de la pandémie.

«Habituellement, [le Championnat] a lieu à la fin août, mais notre saison commence début avril, donc c’est normalement la fin de la saison. Tandis que cette fois, c’était plutôt notre première course de l’année. On ne savait pas vraiment la forme des autres ou notre forme à nous aussi», explique celle qui est originaire des îles de la Madeleine.

Entraînement

La plupart des athlètes de la compétition s’entraînent de 5 à 7 fois par semaine. De son côté, Barbeau a fait un entraînement quelque peu différent cette année, visant davantage des résultats à long terme.

«J’ai fait beaucoup de longs entraînements, parce que je sais que c’est payant à long terme», raconte-t-elle.

Durant l’été, la Verdunoise s’est promenée à vélo aux quatre coins de la province, faisant davantage de longues distances pour des totaux d’environ 400 km par semaine. «Le fait qu’il n’y a pas de course, on peut accumuler beaucoup de pratique ce n’est pas grave puisqu’on a pas besoin d’être reposé pour un événement quelconque», souligne-t-elle.

Par ailleurs, elle voit d’un bon œil que plus de gens se mettent au vélo depuis le confinement. Le trafic ne semble pas affecté son entraînement à Montréal. Au contraire, elle estime qu’ils sont parfois plus prudents que des cyclistes expérimentés. De plus, Bourbeau pense qu’ils faut des conducteurs plus alertes et prudents en auto.

L’argent pour Samson

Sur le parcours sur route de 98,4 km, 10 athlètes composaient le peloton de tête et se livraient une course serrée sur la dernière ligne droite du circuit. Samson a pu se hisser à la deuxième place pour une deuxième journée consécutive, remportant l’argent la veille au contre-la-montre individuel.

Articles similaires

16:25 22 septembre 2020 | mise à jour le: 22 septembre 2020 à 16:25 temps de lecture: 3 minutes
Vétéran et gagnant