Île-des-Sœurs
08:00 15 novembre 2020 | mise à jour le: 15 novembre 2020 à 15:19 temps de lecture: 3 minutes

Répondre aux défis de l’achalandage accru dans les parcs urbains

Répondre aux défis de l’achalandage accru dans les parcs urbains
Photo: ArchivesLes résidents de Verdun continuent de profiter des parcs du territoire.

La fréquentation des parcs et des berges a beaucoup augmenté durant la pandémie en raison des restrictions de voyages imposées par les gouvernements. Cela a fait en sorte que certains parcs de la métropole se sont dégradés plus rapidement en raison de cet achalandage accru et que les poubelles ont régulièrement débordé.

«Si on prend l’exemple du parc du Mont-Royal où les gens se promenaient hors [des] sentiers, il y a vraiment eu un impact sur la dégradation, mentionne le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. Nous, c’était les berges et c’est certain qu’on a eu l’été le plus achalandé qu’on a jamais connu.» Il estime que malgré la grande popularité des espaces verts de l’arrondissement, ceux-ci sont restés en bon état.

Les déchets accumulés sur les berges et dans les parcs étaient l’une des conséquences du confinement. «[Le défi] c’était de répondre à la demande pour subvenir aux besoins d’entretien. On aurait pu faire trois collectes de vidanges par jour et c’est à peine si on avait été capable de fournir», relève M. Parenteau. De plus, des escouades citoyennes bénévoles ont grandement aidé à ramasser les déchets des gens qui fréquentaient les parcs, sans quoi les lieux auraient été dans un pire état.

Même si on ne peut prévoir la situation sanitaire l’été prochain, il est envisageable que les citoyens fréquentent tout de même davantage les parcs. «Il y a des gens qui ont découvert les berges. Peut-être qu’ils habitaient à côté, mais qu’ils ne les avaient jamais visitées. Il y a des habitudes qui vont rester», estime M. Parenteau.

L’arrondissement entrevoit installer plus de bacs à ordure l’été prochain, et peut-être faire davantage de ramassage de déchets dans les parcs. L’administration doit toutefois jongler avec des contraintes financières, mais une gestion améliorée des déchets est prévue dans le budget 2021, approuvé récemment. «On sait déjà que [les berges] seront un endroit plus occupé, plus prisé des citoyens. Il faut ajuster les services et la desserte en conséquence», souligne le maire.

À Montréal, le nombre d’entrées dans les parcs a augmenté de 64% par rapport à l’an dernier. L’arrondissement de Verdun possède 53 parcs et espaces verts, dont 15 km de berges.

Articles similaires