Île-des-Sœurs
09:00 1 janvier 2021 | mise à jour le: 2 janvier 2021 à 11:53 temps de lecture: 2 minutes

Expositions extérieures pour tous en plein air à Verdun

Expositions extérieures pour tous en plein air à Verdun
Photo: Gracieuseté - Jean BeaudinL’exposition Mal floral par l’artiste Sébastien Pesot sur l’esplanade du Quai5160.

Malgré le confinement, la Maison de la culture de Verdun s’adapte en offrant quatre expositions extérieures gratuites. Les œuvres des artistes professionnels et amateurs seront disponibles jusqu’à la fin de l’hiver

Déjà, certains ont pu apercevoir la série HIT de la créatrice multidisciplinaire Nathalie Bujold dans la façade vitrée du Quai 5160.

Elle a conçu des tableaux vidéographiques mettant en scène le batteur du groupe canadien Voivod, Michel Langevin. À partir de ces vidéos, Mme Bujold a créé des tissages Jacquard (type de tissage), puis des images de ces tissus.

Il est idéal d’observer l’exposition en soirée, où les œuvres semblent s’illuminer dans la pénombre.

À partir du 8 janvier, le Centre communautaire Elgar accueillera l’exposition Éclat de l’artiste émergent Jean-François Gauthier.À l’aide de l’image de synthèse et du dessin numérique, il explore les espaces visuels où le figuratif et une réalité abstraite se mélangent.

«Le pouvoir évocateur de mes images peut trouver une multiplicité de résonances et interprétations possibles chez le spectateur», précise-t-il par voie de communiqué.

Nouvel espace

Récemment, de nouveaux socles ont été installés sur l’esplanade du Quai 5160. La première occupation de ce nouvel espace est l’exposition Mal floral du photographe Sébastien Pesot.

Il s’agit d’une représentation hyperréaliste de fleurs sauvages métamorphosées, mises en scène sur un fond neutre. Grâce à la photocopie numérique et au traitement infographique, elles sont isolées, décontextualisées et magnifiées.

Avec le mot «mal» dans le titre, l’artiste désire amener une réflexion sur le beau en art actuel. Mal floral fait aussi référence au recueil Les Fleurs du mal du poète français Baudelaire, ainsi qu’à son aversion envers la photographie, nouveau médium à l’époque.

L’exposition Moyens de transport du Club Photo de Verdun situé devant la bibliothèque Jacqueline-De Repentigny se poursuit. On y retrouve une déclinaison de photographie de divers moyens de transport modernes et plus anciens. L’exposition annuelle du club permet aux participants de l’organisme de partager leurs œuvres avec le public.

Articles similaires

06:00 17 août 2020 | mise à jour le: 15 août 2020 à 10:56 temps de lecture: 3 minutes
Ouverure du Quai 5160