Île-des-Sœurs
08:00 27 avril 2021 | mise à jour le: 27 avril 2021 à 10:26 temps de lecture: 2 minutes

La vitesse automobile inquiète sur la rue Beatty

La vitesse automobile inquiète sur la rue Beatty
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/Métro

Des résidents de la rue Beatty sont préoccupés par la circulation automobile qu’ils considèrent dangereuse pour les passants et les enfants qui jouent dehors. Au cours des prochaines semaines, l’arrondissement va remédier à la situation en installant des dos d’âne.

De nombreux citoyens ont soulevé leur inquiétude à l’administration lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement. «Les voitures sur la rue Beatty passent très rapidement et plusieurs enfants y jouent, s’inquiète le citoyen Alexandre Roy. Une grande majorité ne respecte pas la limite de vitesse [de 30km/h].»

La Verdunoise Sabrina Moffatt constate qu’il y a de plus en plus de jeunes enfants dans le quartier. «Ça prend un moyen pour ralentir [les automobilistes], plaide-t-elle. Nous ne voulons pas attendre qu’un accident se produise.»

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, s’est fait rassurant auprès des résidents du secteur. Au cours des prochains mois, des dos d’âne seront installés dans une cinquantaine de rues de l’arrondissement. La rue Beatty sera parmi les premières à bénéficier de ces aménagements, assure le maire. Cela devrait se faire au début de l’été.

M. Parenteau n’exclut pas à court terme d’élargir la piste cyclable d’ici à ce que les dos d’âne soient installés. «L’effet de rapetissement de la rue va aider à la circulation. On l’a vue avec la rue Stephens quand on a installé la bande cyclable, cela a réduit la vitesse par le fait même», indique-t-il.

Selon un document du ministère des Transports du Québec (MTQ), les dos d’âne sont une mesure efficace pour réduire la vitesse des automobilistes, et ce sur le long terme. Des études américaines montrent que l’installation de dos d’âne sur des rues locales en milieu urbain entraîne une réduction d’environ 40% du nombre d’accidents.

Toutefois, ces aménagements ont peu d’effet sur la vitesse des cyclistes. Il peut aussi y avoir une augmentation du bruit liée à la décélération et à l’accélération des véhicules. De plus, la circulation peut se rediriger vers des rues voisines.

Articles similaires