Verdun
15:28 3 juin 2021 | mise à jour le: 3 juin 2021 à 15:28 temps de lecture: 3 minutes

Ciné-Verdun: s’imprégner d’univers cinématographiques

Ciné-Verdun: s’imprégner d’univers cinématographiques
Photo: GracieusetéLes élèves devaient réaliser pendant un atelier en classe un ou plusieurs GIF sur un thème faisant référence à une matière apprise en classe.

La saison de Ciné-Verdun est lancée encore cette année avec le festival de film Très Court. Dans le cadre de l’événement, le projet réalisé par une quarantaine de jeunes de sixième année de l’école Lévis-Sauvé sera présenté.

Au total, 50 films produits par ces élèves seront diffusés au grand public. La diversité des points de vue et la créativité des jeunes sont mises à l’avant-plan à travers différents genres cinématographiques.

Ces finissants du primaire ont eu le défi de faire trois films d’une durée d’une à deux minutes chacun en expérimentant différents styles. Ils ont participé à des ateliers virtuels lors desquels ils ont été initiés à l’écriture et la réalisation de trois genres de court métrage, le documentaire, la fiction et l’animation.

Durant leurs cours, les jeunes ont également échangé avec des réalisateurs invités par vidéoconférence. De plus, l’organisme verdunois Grandir sans frontières a présenté des ateliers d’animation pour initier les élèves au stop motion (technique de production de film qui consiste à obtenir une animation à partir d’objets immobiles) et à la réalisation de GIF (image numérique animée visible sur les réseaux sociaux).

Les élèves ont réalisé leurs films à l’aide de leur tablette électronique et téléphone cellulaire. Ce projet est une collaboration du Quai 5160 et de Ciné-Verdun, dans le cadre de l’entente sur le développement culturel entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

Compétition

La 23e édition du festival sera complètement disponible en ligne et offerte par contribution volontaire. Ciné-Verdun qui organise le festival a mis sur pied une programmation de 144 films internationaux en compétition dans diverses catégories.

La liste compte des courts métrages en provenance d’une quinzaine de pays en passant par l’Inde, la Chine, le Panama et l’Islande. À la fin du festival, le jury composé de professionnels du milieu décernera le gagnant du Grand Prix, du prix de l’originalité et du prix de l’animation. Le prix du public est quant à lui décerné après décompte de l’ensemble des votes des spectateurs.

Nouveauté cette année, il y aura une programmation de 22 documentaires qui met en lumière des portraits d’hommes et de femmes inspirants. Ces films d’actualité permettent de faire un tour du monde en restant dans le confort de son foyer.

Le festival de film Très Court aura lieu du 4 au 13 juin. Les sélections officielles seront accessibles partout au Québec. Pour visionner les films, vous devez vous inscrire au cineverdun.com.

Partir à la découverte

Depuis une vingtaine d’années, le Festival de film Très Court fait découvrir le meilleur de la production audiovisuelle des formats de moins de 4 minutes aux publics et professionnels, et ce, à l’international. Diya Angeli, qui est la fondatrice de l’organisme Ciné-Verdun, est membre de l’équipe fondatrice du festival Très Court à Paris, qui a été lancé en 1999. Entre 2005 et 2009, elle a organisé cinq éditions de ce festival à Montréal, et poursuit la tradition depuis.

Articles similaires