Soutenez

Des lieux nommés en l’honneur de Serge Bouchard et Henry Morgentaler

Serge Bouchard
Serge Bouchard Photo: Josie Desmarais/Métro

La Ville de Montréal a adopté neuf nouveaux toponymes afin de mettre à l’honneur l’histoire, les valeurs, et l’identité plurielle de la ville. Dans ces grands noms font notamment leur apparition Serge Bouchard et Henry Morgentaler.

Serge Bouchard donnera son nom à une bibliothèque dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT). C’était un anthropologue, auteur et animateur, ayant animé des émissions phares de Radio-Canada, telles que De remarquables oubliés ou encore Les chemins des travers, pendant 16 ans. Spécialisé dans les peuples autochtones et l’Amérique française, il a œuvré dans divers domaines comme l’environnement, la justice, ou encore la culture des métiers. Décédé en 2021, il a grandi dans le secteur de Pointe-aux-Trembles.

Dans la foulée du décès de M. Bouchard, la mairesse de RDP-PAT s’était dit «très ouverte à trouver le bon lieu et la bonne façon d’honorer M. Bouchard qui laisse une trace extrêmement importante pour l’histoire de notre quartier».

Henry Morgentaler

Henry Morgentaler, lui, donnera son nom à un parc de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga Maisonneuve. Ce médecin et grand défenseur du droit à l’avortement a ouvert la première clinique médicale pratiquant des avortements sécuritaires au Canada en 1968, sur la rue Honoré-Beaugrand, à Montréal, à l’époque où c’était toujours illégal. Il a d’ailleurs ouvert d’autres cliniques à Winnipeg et à Toronto en 1983, toujours illégalement, ce qui a été déterminant dans la décriminalisation de l’avortement dans le pays.

C’est le parc De Beaujeu qui a été choisi pour devenir le parc Henry-Morgentaler. Ce dernier est situé à proximité de la clinique où a pratiqué le Dr Morgentaler. La recommandation a été faite par les élus de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve en octobre 2021.

Toujours dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Francine Léger, Nicole Larivée-Boudreau et Joseph Thibaudeau donneront respectivement leur nom à un parc, à un édifice municipal et à un parc.

Francine Léger a travaillé comme médecin pendant 31 ans, et s’est battue pour de nombreuses causes, telles que la santé des femmes et le droit des femmes à l’avortement. Elle a d’ailleurs été élue médecin de l’année en 2004.

Nicole Larivée-Boudreau a siégé au conseil municipal de Montréal de 1986 à 1994, et a représenté le district de Longue-Pointe pour le Mouvement des citoyens de Montréal.

Joseph Thibaudeau, lui, a été le premier curé de la paroisse Notre-Dame-des-Victoires, de 1907 à 1930. Il a joué un rôle important dans le développement de l’éducation dans le quartier Mercier-Ouest. Le parc à son nom est d’ailleurs adjacent à l’église Notre-Dame-des-Victoires.

«Je souhaite que ces toponymes animent ces lieux et contribuent au sentiment d’appartenance à la collectivité», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, par voie de communiqué.

La bibliothèque Julio-Jean-Pierre

À Montréal-Nord, la bibliothèque de la Maison culturelle et communautaire rendra hommage à Julio Jean-Pierre (1940-2017), notamment romancier, poète et journaliste. Né en 1940, en Haïti, il a immigré au Québec en 1971. Il a longtemps travaillé dans le domaine communautaire, notamment à la Maison des jeunes L’Ouverture. Son roman L’année d’Isabel Martinez lui a valu le prix Deschamps 2000 (Haïti).

Gretta Chambers donnera quant à elle son nom à un parc dans l’arrondissement Ville-Marie. Mme Chambers était une journaliste montréalaise, diplômée de l’Université McGill. Elle fut d’ailleurs la première femme chancelière au sein de l’administration de cette université, de 1991 à 1999. Elle a publié de nombreuses chroniques dans le quotidien The Gazette.

Enfin, Gary Longhi donnera son nom à un parc de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc Extension. Né en 1964 à Montréal, il a été champion paralympique de cyclisme à Atlanta en 1996, et médaillé d’argent à Barcelone en 1992.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.