Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
19:13 12 mai 2016 | mise à jour le: 12 mai 2016 à 19:45

Projet Montréal demande des ruelles plus sécuritaires

Projet Montréal demande des ruelles plus sécuritaires
Photo: Josie Desmarais

Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension mise sur le verdissement des ruelles pour assurer leur sécurisation. Après l’accident qui a gravement blessé gravement un enfant dans à la sortie d’une ruelle, le conseiller de Projet Montréal Sylvain Ouellet considère qu’il faut faire plus.

Le 1er mai, un véhicule a frappé un garçon de six ans qui roulait à vélo à la sortie d’une ruelle de l’arrondissement du Sud-Ouest, déclenchant de nombreuses réactions chez des citoyens et des élus montréalais.

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, a demandé aux fonctionnaires de l’arrondissement de dresser un inventaire complet des ruelles.  Le Plateau – Mont-Royal a quant à lui annoncé l’aménagement de «dos d’âne himalayens» à l’entrée de ses ruelles.

La mairesse de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension, pour sa part, ne compte pas aller plus loin que les mesures déjà entreprises.

«Nous avons verdi 16 ruelles en 2015 et allons en verdir 16 autres cette année, rappelle Marisa Celli, attachée de presse de la mairesse Anie Samson. Les plantations réduisent l’espace, c’est plus difficile pour la voiture de passer.»

Propositions
Aux yeux du conseiller de Projet Montréal dans le district François-Perrault, Sylvain Ouellet, ç’en est trop peu.

Le conseiller suggère l’installation de dos d’âne plus imposants et de bacs à fleurs aux entrées des ruelles qui comptent plusieurs accès afin d’en fermer certains.

«Il s’agit d’y mettre une volonté politique suffisante. Je constate que Mme Samson se contente trop souvent d’actions modestes qui, en plus, ne sont pas appliquées systématiquement à toutes les ruelles de l’arrondissement », a déclaré Sylvain Ouellet. Le conseiller dit recevoir des plaintes de nombreux citoyens qui demandent un apaisement de la circulation.

Selon Mme Celli, toutes les ruelles ne peuvent pas être sécurisées par le programme de l’arrondissement, puisqu’une mobilisation citoyenne est nécessaire pour lancer un projet de ruelle verte.

Aussi, les ruelles commerciales ne peuvent pas être verdies.

L’Arrondissement de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension compte une vingtaine de ruelles vertes. Rosemont – La Petite-Patrie, de son côté, en compte près d’une centaine.