Monde

Daech perd sa dernière ville en Irak

Daech perd sa dernière ville en Irak
Photo: APFILE - In thisFILE - In this Tuesday, July 22, 2014, file photo, a sign is posted at a checkpoint belonging to the Islamic State group, captured from the Iraqi Army, at the main entrance of Rawah, 175 miles (281 kilometers) northwest of Baghdad, Iraq. Arabic reads, "Islamic State, the Emirate of Anbar, City of Rawah." Iraq’s Defense Ministry said Friday, Nov. 17, 2017 Iraqi forces have retaken the last IS-held town in the country, more than three years after the militant group stormed nearly a third of Iraqi territory.(AP Photo, File)

BAGDAD — Les forces irakiennes appuyées par la coalition américaine ont repris vendredi le contrôle de la dernière ville que Daech (le groupe armé État islamique) contrôlait toujours au pays.

L’armée et des combattants tribaux locaux sont entrés tôt vendredi dans les quartiers ouest de la ville de Rawah, dans la province d’Anbar, dans l’ouest de l’Irak. La ville a été reprise après seulement cinq heures de combats, selon un porte-parole de l’armée irakienne.

Le premier ministre irakien Haider al-Abadi a félicité l’armée pour la capture de Rawah. Les opérations se poursuivent maintenant pour sécuriser le désert dans l’ouest de l’Irak et le territoire jusqu’à la frontière avec la Syrie.

Rawah se trouve à 275 kilomètres au nord-ouest de Bagdad, le long de la vallée de l’Euphrate. Les forces irakiennes avaient repris la ville voisine de Qaim plus tôt ce mois-ci.

Daech contrôlait à un certain moment un tiers du territoire irakien et Mossoul, la deuxième ville du pays. Le groupe est maintenant éparpillé dans des territoires ruraux, dans le désert.

En Syrie, les djihadistes demeurent enracinés dans la ville de Boukamal; près de la capitale, Damas; et dans la province du Hama, dans le centre du pays.

Le groupe n’est pas mort pour autant puisqu’il dispose notamment de filiales en Égypte, en Libye, en Afghanistan, aux Philippines et en Afrique.

Sa propagande en ligne semble toujours capable d’inspirer des «loups solitaires» à travers le monde. Sayfullo Saipov, l’homme qui a tué huit personnes sur une piste cyclable de Manhattan le 31 octobre, a juré allégeance à Daech.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *