Monde

Le Mexique enregistre son taux d’homicides le plus élevé depuis 1997

FILE - In this Aug. 29, 2017 file photo, a body wrapped in a bloodstained sheet is removed from an apartment building where a woman and two men were executed, in the Alta Progreso neighborhood of Acapulco, Mexico. Both men were bound with tape, and all three were shot in the head at an apartment outfitted as an office for a taxi service. Mexico's Interior Department posted on Sunday, Jan. 21, 2018 that the country's homicide rate is the highest in decades. (AP Photo/Bernandino Hernandez, File) Photo: AP

MÉXICO — Le Mexique a enregistré son taux d’homicides le plus élevé en plusieurs décennies, le gouvernement indiquant dimanche qu’il y a eu 29 168 meurtres en 2017.

Il s’agit du nombre le plus élevé depuis l’enregistrement de données comparables en 1997, et un bilan aussi supérieur à celui du sommet dans la guerre à la drogue au Mexique en 2011, alors qu’il y avait eu 27 213 meurtres.

Le département de l’Intérieur, qui a dévoilé les chiffres, a rapporté que le taux d’homicide au pays était à 20,5 par 100 000 habitants en 2017, comparativement à 19,4 en 2011.

Contrairement à ce qu’affirmait le président américain sur Twitter la semaine dernière concernant le Mexique comme «le plus dangereux pays au monde», il y a plusieurs pays en Amérique du Sud affichant des taux plus élevés.

Le Brésil et la Colombie ont enregistré environ 27 homicides par 100 000 habitants, un chiffre encore bien inférieur à celui de 57 par 100 000 habitants au Venezuela, selon un rapport de la Banque mondiale.

Plusieurs villes des États-Unis — incluant St. Louis, Baltimore, La Nouvelle-Orléans et Detroit — ont aussi des taux plus élevés que le Mexique.

Articles récents du même sujet