Opinions

Le Zephyrus S fera rêver les joueurs

Le Zephyrus S fera rêver les joueurs
Photo: Maxime JohnsonLe Zephyrus S GX701 est assez puissant pour faire fonctionner les jeux les plus exigeants, malgré son petit format pour un ordinateur du genre.

Essai. Le nouvel ordi-nateur– portatif pour joueurs Zephyrus S d’ASUS offre assez de puissance pour faire fonctionner (à merveille) les jeux les plus exigeants. Mais
il faut payer le prix.

Aucun ordinateur portatif n’a autant évolué au cours des dernières années que les modèles destinés aux joueurs avertis. Non seulement un appareil comme le Zephyrus S d’ASUS  (le GX701, de son petit nom) a de la puissance à revendre, mais son format est compact et ses caractéristiques impressionneront même les geeks les plus exigeants.

Côté design, le Zephyrus S se démarque par une finition haut de gamme en métal. Son allure est tape-à-l’œil, avec son clavier doté d’ampoules DEL multicolores dont l’intensité et les couleurs s’adaptent aux préférences de l’utilisateur. Ces ampoules peuvent même être synchronisées avec d’autres accessoires, comme une souris externe. Pour la sobriété, on repassera, mais le genre a la cote auprès des amateurs de jeux.

Tout, dans le design, a été conçu avec les joueurs en tête. Le clavier est, par exemple, positionné plus loin de l’écran que d’habitude, ce qui laisse plus d’espace pour les ventilateurs et les puits de chaleur qui refroidissent les différentes composantes du PC. Lorsqu’on ouvre l’écran, le bas du boîtier se soulève même pour laisser passer plus d’air, un autre moyen pour abaisser la température du processeur et de la carte graphique.

Cette gestion thermique a permis à ASUS d’intégrer des composantes puissantes dans le Zephyrus S, comme un processeur Core i7 de neuvième génération à six cœurs d’Intel et une carte graphique GeForce RTX 2070 de NVIDIA. Pour 1 000 $, il est aussi possible d’avoir une carte RTX 2080 plus puissante. L’investissement supplémentaire ne vaut pas la chandelle à court terme, mais pourrait être à considéré par ceux qui effectuent un achat pour plusieurs années.

Même avec les paramètres graphiques les plus élevés possible, un jeu lourd comme Shadow of the Tomb Raider parvient à afficher plus de 60 images par seconde. Un test comme 3DMark permet d’ailleurs d’établir que le Zephyrus S est plus puissant qu’un ordinateur pour jeux en 4K.

L’écran de l’ordinateur d’ASUS n’est toutefois pas 4K, le fabricant ayant plutôt opté pour un moniteur 1080p. La résolution inférieure est toutefois compensée par un temps de réaction rapide de 3 ms et un taux d’affichage de 144 Hz, deux caractéristiques dont se fiche éperdument le grand public, mais qui devraient plaire aux joueurs que cible ASUS. Les couleurs, calibrées par Pantone, sont aussi justes, ce qui pourrait rendre l’ordinateur intéressant pour certains designers et photographes, par exemple.

L’écran de 17 po est entouré d’un cadre mince, au point où ASUS a même été forcé de retirer la caméra web. Celle-ci est plutôt amovible, et doit être branchée dans l’un des ports USB de l’ordinateur. J’aurais préféré une caméra intégrée pour les séances de télé­conférences impromptues, mais sa qualité supérieure la rend tout de même intéressante pour ceux qui diffusent leurs parties en ligne sur Twitch, par exemple.

Et pour la vie de tous les jours?

Si le Zephyrus S se démarque pour le jeu vidéo, l’appareil oblige à quelques compromis dans une utilisation de tous les jours (car même le plus compulsif des joueurs doit parfois utiliser son ordinateur pour des activités sérieuses).

Quand il fait fonction d’ordinateur de travail, son autonomie atteint ainsi à peine quatre heures (et tout juste au-dessus d’une heure lorsqu’on joue à un jeu, selon le test de performances PCMark 10). Le chargeur de l’ordinateur est également immense et lourd, comme c’est souvent le cas avec un appareil du genre.

Heureusement, on peut aussi recharger le Zephyrus S par un port USB-C, à condition d’en faire une utilisation légère. Et si les ventilateurs sont bruyants pendant une séance de jeu (ce qui importe peu aux joueurs utilisant généralement des écouteurs), le logiciel Armory Crate d’ASUS permet de contrôler avec précision les performances de l’appareil, pour qu’il soit moins puissant, mais aussi silencieux pendant une réunion.

Bref, le Zephyrus S est surtout conçu pour le jeu, mais il conviendra aux sorties occasionnelles. Une chance, car à 2999 $, il serait fâchant de devoir s’acheter un second ordinateur en plus.