Opinions

Essai de la Fitbit Versa 2: je dors avec une montre

Essai de la Fitbit Versa 2: je dors avec une montre

Avec son nouvel écran, ses performances améliorées et son prix d’achat abordable, la Fitbit Versa 2 s’impose comme la montre connectée de choix pour les propriétaires d’un téléphone Android. Et c’est encore plus vrai si leur sommeil les préoccupe.

Je n’ai jamais été un grand amateur des bracelets d’entrainement ou de la tendance de la quantification du soi en général. Je félicite ceux qui sortent le soir pour s’assurer d’atteindre leur objectif de pas quotidiens, mais personnellement, je visite les gymnases à peu près une fois tous les 10 ans et analyser tous mes petits déplacements m’ennuie à mourir.

La Fitbit Versa 2 change un peu la donne, grâce à son suivi de sommeil. En mesurant mes mouvements et mon rythme cardiaque, la Versa 2 décortique ma nuit et indique avec précision mes phases de sommeil profond, léger et paradoxal, en plus d’indiquer quand je suis éveillé. Le graphique produit tous les matins est fascinant.
L’appareil affiche aussi une note qui évalue la qualité du sommeil dans son ensemble et fournit des trucs pour l’améliorer avec le temps. Dans un monde idéal, la Versa 2 entraînerait surtout ma fille à dormir, mais ça, c’est une autre histoire.

La montre connectée Fitbit Versa 2 se distingue notamment par son suivi
du sommeil.

Cette fonctionnalité n’est pas nouvelle pour l’entreprise, mais c’est la première fois qu’on la trouve dans un appareil aussi complet. La Versa 2 suit bien en effet les entraînements et les mouvements, et elle offre quelques fonctionnalités avancées, comme le paiement sans contact dans les boutiques, l’assistant vocal Alexa et la possibilité d’installer des applications tierces. Qu’une telle montre connectée offre une autonomie de presque une semaine sur une seule charge est par ailleurs un tour de force.

Son écran AMOLED améliore aussi considérablement l’allure de l’appareil par rapport à la dernière génération. Le cadre est encore trop gros à mon goût, mais il s’efface un peu lorsque l’on opte pour un cadran numérique noir – il est donc possible de contourner le problème.

J’aurais aimé une interface plus simple et de meilleures façons d’interagir avec les notifications. Pour toutes ses qualités, force est d’ailleurs de constater que la Vesta 2 se démarque plus comme bracelet d’entraînement que comme montre connectée.

Pour Android et iPhone

La Versa 2 fonctionne avec tous les téléphones récents, mais elle se démarque surtout du côté d’Android, où les choix sont plus limités. Ceux qui possèdent un téléphone Apple ont quant à eux accès à l’Apple Watch, qui est plus élégante avec son grand écran et qui offre plus de fonctionnalités avancées, notamment par rapport à la santé.

Pour ceux qui ne veulent pas se soucier de recharger leur montre connectée tous les jours et qui souhaitent améliorer la qualité de leur sommeil, la Versa 2 représente toutefois une option à considérer, quelle que soit la marque de leur téléphone intelligent.

Articles similaires