Au boulot!
09:37 13 mai 2020 | mise à jour le: 13 mai 2020 à 09:37 temps de lecture: 2 minutes

Le mythe de Sisyphe

Le mythe de Sisyphe
Photo: Métro

Parce qu’il a déplu aux dieux, Sisyphe est surtout connu pour son châtiment, consistant à pousser une pierre au sommet d’une montagne, d’où elle finit toujours par retomber.

Jour après jour, Sisyphe pousse. Et tous les soirs, la pierre retombe. Sa vie est un éternel recommencement. Et malgré tout, dans son essai sur le sujet, Camus le présente comme une personne heureuse.

Beaucoup d’entre nous vivions ce mythe de Sisyphe. À une autre époque, on l’aurait qualifié de boulot-métro-dodo. Les semaines se suivaient et se ressemblaient. Il ne se passait pas grand-chose. La vie était un long fleuve tranquille qui entretenait une catatonie, un encroûtement qui faisait qu’on ne se remettait jamais en question. C’était la routine!

La situation nous démontre qu’il ne sert à rien de s’accrocher à notre quotidien parce qu’il peut s’évaporer en quelques heures.

Pourtant, en ce moment, confinés chez nous, ça nous manque. On s’ennuie de pousser notre rocher en haut de la montagne chaque jour. Pour ma part, je regrette déjà les applaudissements et les ovations à la fin d’une conférence. Pour d’autres, ce sont les pourboires et les remerciements qui manquent. Des pourboires qui, ils le réalisent maintenant, payaient l’épicerie.

Les tendances naturelles de Sisyphe

Face à ce manque, il pourrait être tentant de mettre fin au confinement avec empressement. Je pourrais par exemple accepter un mandat d’animation malgré les demandes de la Santé publique. Mais, si je le faisais, je risquerais de repartir le cycle de la propagation et cela ferait en sorte que mon confinement serait encore plus long. J’aurais éloigné le retour à cette normale qui me manque tellement en ce moment.

Il en va de même pour vous. Le temps peut vous sembler long, mais il représente une formidable occasion: profitez-en pour vous demander ce que vous ferez au retour pour bousculer les choses et sortir de votre encroûtement. Une nouvelle formation? Une rencontre avec le patron afin de vous assigner de nouvelles responsabilités? Un changement de carrière?

Pour l’instant, restez confiné et suivez les directives. Mais préparez votre retour en force. Vous avez plusieurs jours pour y penser.

Articles similaires