Benoit Charette

Porsche Cayenne 2019: Moins de kilos, plus de chevaux

Porsche Cayenne 2019: Moins de kilos, plus de chevaux
Photo: Collaboration spéciale

Pour 2019, Porsche présente la troisième génération de son VUS Cayenne. Il s’agit d’un modèle qui a fait bien des remous lors de son introduction sur le marché, mais qui a permis à la marque allemande d’engranger de sérieux profits depuis.

Sur le plan cosmétique, le Cayenne ressemble maintenant beaucoup à son petit frère, le modèle Macan. Porsche est le maître incontesté dans l’art d’étirer sur des périodes indéfinies un florilège de versions qu’il faut souvent explorer durant quelques années avant d’en avoir fait le tour. Pour l’arrivée de la nouvelle génération 2019, le Cayenne se décline en trois versions.

La version de base est dotée d’un moteur V6 turbo de 3,0 L, produisant 340 chevaux et un couple de 331 lb-pi (40 chevaux et 36 lb-pi de plus qu’en 2018). Le Cayenne S offre quant à lui une version de 2,9 L de ce même moteur avec un turbo plus puissant produisant 440 chevaux, 20 de plus que l’équivalent de l’an dernier, et 406 lb-pi. Au sommet de la gamme (pour le moment), se trouve le Cayenne Turbo, avec un moteur V8 turbo de 4,0 L capable de générer 550 chevaux et 568 lb-pi de couple, ce qui équivaut à une hausse de 30 chevaux et de 20 lb-pi par rapport au Cayenne Turbo sortant.

Axé sur la performance
Tous les modèles Cayenne sont désormais équipés de pneus asymétriques plus larges à l’arrière, une démarche destinée à améliorer la stabilité et la maniabilité de la voiture à grande vitesse. Comme auparavant, la suspension pneumatique (fortement recommandée) est une option, tandis que les roues arrière directrices sont une nouveauté, un autre signe d’amélioration de la stabilité sur la route. Cela permet également une maniabilité bonifiée à basse vitesse.

Parmi les autres modifications, citons un système électrique de 48 volts qui permet aux ingénieurs de refaire la suspension adaptative Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC) avec des composants électriques à action plus rapide pour remplacer le système hydraulique de l’ancienne voiture.

Plus moderne
Grâce à la carrosserie en aluminium et à la batterie haute technologie, le modèle Cayenne de Porsche pèse 55 kg de moins qu’avant. Il n’a d’autre choix que de se mettre à jour sur le plan technologique, car il fait face à une vive concurrence principalement de la part de ses vis-à-vis allemands. Il rivalise pour ses acheteurs avec le BMW X5 et le Mercedes-Benz GLE, le Volvo XC90 et des géants japonais tels que l’Acura MDX et le Lexus RX. Ce sont tous des véhicules bien conçus, mais le modèle Cayenne de Porsche compte bien remettre les pendules à l’heure et prendre le haut du pavé.

Si vous voulez acheter le modèle Cayenne S E-hybride, GTS ou Turbo S, vous devrez vous contenter des versions 2018, qui demeurent sur le marché jusqu’à l’arrivée des nouveaux modèles dans les mois ou l’année à venir.

Fiche d’appréciation

Forces

  • Conduite inspirée
  • Présentation raffinée
  • Confort de haut niveau

Faiblesses

  • Options nombreuses et coûteuses
  • Complexité technique
  • Version Turbo, est-ce nécessaire?