Benoit Charette

Jeep Trailhawk 2019: Pour ceux qui veulent salir leur camion

Jeep Trailhawk 2019: Pour ceux qui veulent salir leur camion
Photo: Collaboration spéciale

La ville américaine de Moab offre certains des plus beaux panoramas des États-Unis.

Déjà du haut des airs, on aperçoit ses larges bandes de terre ponctuées de pics rocheux rouge terre et de sommets enneigés. C’est là qu’auraient vécu les premières civilisations amérindiennes aux États-Unis. C’est aussi là qu’un grand nombre de westerns ont été tournés. John Wayne a fait partie d’un si grand nombre de productions qu’il a fini par s’acheter une maison près de Moab. C’est donc dans ce décor féérique que Jeep a décidé de mettre à l’épreuve trois de ses modèles Trailhawk – le Compass, le Cherokee et le Grand Cherokee – pour démontrer ce qu’ils sont capables de faire sur de vrais sentiers hors route.

La journée a commencé au volant du modèle Compass, qui n’a pas tous les atouts de ses confrères. Il n’y a pas de gamme basse pour attaquer les terrains vraiment difficiles, et la garde au sol n’est pas aussi bonne. Nous avons dû nous y reprendre à deux reprises dans certains cas. Il faudra payer 44 000$, avant les taxes, pour une version Trailhawk du Compass. C’est un sacré montant d’argent pour un véhicule de cette catégorie.

Le modèle Cherokee est nettement plus évolué et propose un contrôle de descente, une commande de vitesse Select, un différentiel à blocage arrière, de même que des modes de conduite pour différents types de surfaces. Ce véhicule a fait de l’escalade sur des rochers de bonne taille que nous avons franchis avec une certaine aisance. En plus, la version Trailhawk confère au Cherokee de meilleurs pneus tout-terrain et un système de traction intégrale Active Drive II.

Un Grand Cherokee pour le dessert
La journée s’est terminée au volant du modèle Grand Cherokee, qui est de loin le plus compétent du lot. Seul le modèle Wrangler fait mieux, parmi les véhicules du fabricant américain. Équipé d’une suspension pneumatique ajustable qui permet de surélever le camion de plus de 10 cm, ce véhicule a un avantage certain. Comme le Cherokee, il y a un «Crawl Control» qui permet de fixer une vitesse de franchissement d’obstacle automatique. Le Grand Cherokee traverse l’obstacle avec une facilité surprenante.

C’est aussi le modèle le plus luxueux qui offre le plus grand silence de roulement. Notre modèle était équipé du moteur V6 de 3,6 litres. Le Grand Cherokee Trailhawk vient aussi avec un moteur Hemi de 5,7 litres. Il faudra toutefois allonger 66 000$ pour posséder tout ce luxe et la compétence qui l’accompagne.

Les technologies hors route sont en forte progression. Avec les modèles Trailhawk, il n’y a qu’à programmer le tout pour devenir un conducteur hors route compétent. Cela nous a aussi permis de découvrir que si vous achetez une version Trailhawk sans aller vous salir dans des sentiers de temps à temps, vous gaspillez votre argent. Prenez alors une version moins extrême.

Fiche d’appréciation

Forces

  • Compétences réelles pour le hors route
  • Roulement silencieux
  • Beaucoup de luxe

Faiblesses

  • Prix élevé
  • Version inutile si vous restez sur le bitume
  • Compétence du Compass plus limitée