Benoit Charette

Le retour en force de l’Altima de Nissan

Le retour en force de l’Altima de Nissan

Nissan a décidé de miser sur sa berline Altima en investissant massivement – sans préciser le montant – dans le renouvellement de la sixième génération de ce modèle très apprécié. Nouvelle plateforme, nouveau moteur et l’ajout pour la première fois d’une transmission intégrale intelligente.

Cette nouvelle berline adopte des proportions plus généreuses que les précédentes. Elle est 2,5 cm plus longue, 2,8 cm plus basse et l’empattement a été allongé de 4,8 cm. Le nouveau châssis utilise une plus grande quantité d’acier à haute résistance, ce qui offre le double avantage de fournir une plus grande rigidité au châssis, tout en sauvant 19 kilos dans l’opération.

En regardant le devant de la voiture, l’acheteur constatera alors les changements les plus importants. Le capot est plus large et la calandre en V, plus expressive. Il y a également des projecteurs et des phares antibrouillards DEL.

Outre le blanc, le noir et le gris, le modèle Altima est disponible dans un rouge écarlate profond, changeant de nuance à la lumière, ainsi que dans un orange flamboyant, appelé «coucher de soleil», qui est fait d’un pigment réfléchissant unique et qui souligne encore davantage les particularités sculpturales de l’extérieur.

Une conduite assistée
La berline Altima est disponible en trois versions, S, SV et platinium. Dans tous les modèles, il y a la climatisation, un régulateur de vitesse, une caméra de recul, une connectivité à Apple CarPlay et Android Auto, un démarreur à bouton-poussoir ainsi que le réglage électrique du siège du conducteur. La version SV est de son côté aussi doté d’un volant chauffant, d’un toit ouvrant transparent, de phares antibrouillards à DEL et des roues en aluminium de 17 pouces.

La version platinium intègre quant à elle des sièges en cuir, un système audio Bose, un éclairage d’accentuation intérieur, la détection des objets mobiles à l’arrière, le système de navigation NissanConnect et des roues de 19 pouces. Les versions SV et platinium ont aussi droit en option au ProPilot, la suite d’assistance au conducteur semi-autonome de Nissan, qui offre l’assistance au maintien de la voie, le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage automatique à l’arrière et l’alerte de vigilance du conducteur.

La version platinium inclut également la reconnaissance des panneaux de signalisation par caméra. Les sièges à gravité zéro sont toujours confortables et les dimensions plus généreuses offrent un meilleur espace habitable aux passagers.

Même format, nouveau moteur
Même si le moteur est toujours doté de quatre cylindres de 2,5 litres, il s’agit en fait d’une toute nouvelle mécanique. Elle offre un taux de compression plus élevé. L’injection directe atteint désormais 182 chevaux pour 178 lb-pi de couple.

Malheureusement, la transmission CVT est toujours au rendez-vous. Cela handicape toujours le plaisir de conduire, mais cela permet des économies de carburant appréciable. La consommation moyenne atteint environ huit litres aux 100 km avec une traction intégrale. Ce qui n’est pas banal !

Le système dit intelligent choisit automatiquement la répartition de la puissance aux roues avant ou arrière, selon les conditions de la route.

Confortable, précise et maintenant en version intégrale, le modèle Altima risque de faire renaître des envies de berlines chez bon nombre d’acheteurs. Et les prix, qui se situent entre 28 000 et 34 000$, demeurent réalistes.

Forces

  • Rouage intégral
  • Habitacle spacieux
  • Véhicule confortable

Faiblesses

  • Transmission CVT encore bruyante à haut régime
  • Habitacle qui manque un peu d’éclat

 

This slideshow requires JavaScript.