Benoit Charette

Lexus RC-F : Électron libre

Lexus RC-F : Électron libre

Dans un monde où les préoccupations environnementales font chaque jour la manchette, les coupés sport à moteur V8 n’ont pas souvent bonne presse. Ces voitures s’adressent aux puristes pour qui l’expérience de conduite est primordiale. Lexus, qui avait présenté son premier coupé RC-F en 2015, revient en 2020 avec une recette améliorée.

Rafraîchissement visuel

Les prises d’air latérales sont plus larges pour optimiser l’effet sur les refroidisseurs d’huile. De profil, une nouvelle surface envoie le flux d’air au-delà des roues arrière pour refroidir les freins, tandis que les longues lames latérales améliorent la stabilité à grande vitesse. À l’avant, on retrouve de nouveaux phares DEL en option et les feux de jour intégrés sont calqués sur la Lexus LC. La forme de la calandre a été modifiée pour raccourcir l’avant du véhicule. À l’arrière, de nouveaux feux combinés s’intègrent au pare-chocs redessiné, donnant au modèle une apparence plus nette. En plus du modèle de base à 85 000$, Lexus ajoute le groupe performance pour 96 000$. Pour la première fois, le modèle Track Edition avec capot, toit et becquet arrière en fibre de carbone est offert pour 119 500$.

Sport et confort font bon ménage dans la RC-F. L’édition Track est la seule version à offrir un intérieur en cuir rouge. Les sièges et les portes sont agrémentés d’Alcantara, tout comme la console centrale et les accoudoirs, donnant au véhicule une touche de luxe bien sentie. Du carbone rouge sur les portières et le tableau de bord, ainsi que le tapis rouge, comptent parmi les exclusivités de l’édition Track.

Un seul V8

Le V8 de 5,0 litres s’est raffiné et a pris quelques chevaux de plus depuis l’an dernier. La puissance passe de 467 à 472 chevaux sur le modèle 2020 et le couple de 389 à 395 lb-pi. La boîte de vitesse est automatique à huit rapports avec mode manuel qu’on peut contrôler à même le volant.

Testé sur le circuit de Willow Springs en Californie, un seul mot est à retenir de l’expérience : l’équilibre. La Lexus RC-F n’est pas la plus puissante de sa catégorie, mais elle est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes (4,2 pour la avec Track) avec une vitesse de pointe de 270 km/h. Alors que les boîtes manuelles disparaissent progressivement, les V8 atmosphériques seront eux aussi bientôt abandonnés. Pour les amateurs de véhicule de cette catégorie, la Lexus RC-F est un modèle à considérer. Elle est performante et confortable, en plus d’offrir la fiabilité reconnue de Toyota, un élément rare dans ce segment.

This slideshow requires JavaScript.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *