Benoit Charette

Volkswagen Artéon : une Passat raffinée

Volkswagen Artéon : une Passat raffinée

Autrefois nommé Passat CC pour ensuite devenir simplement la CC, voici que Volkswagen nous ramène pour 2019 le modèle Artéon destiné à camper le même rôle que la CC dans la famille du constructeur allemand. Un « vaisseau amiral » qui offre une alternative plus attirante que la très terne Passat.

Volkswagen Canada arrive avec des ambitions modestes, l’entreprise souhaitant écouler quelque 1000 unités par année au pays, ce qui est très loin des chiffres affichés par des modèles comme la Toyota Camry ou l’Accord chez Honda. Il s’agit d’un véhicule de niche qui a poussé Volkswagen vers la simplicité, c’est à dire un seul modèle comprenant deux groupes d’options : un groupe d’assistance au conducteur pour 2095$ et une version R-Line pour 2995$. Au-delà du style qui rappelle celui de la CC, l’Artéon profite d’un empattement plus long de cinq pouces. Elle est aussi plus large et plus longue, ce qui offre un espace supplémentaire à l’arrière. Le Groupe R-Line propose des roues de 20 pouces plutôt que 18 dans le format standard.

Un seul moteur

Le modèle Artéon offre un seul moteur 4 cylindres 2,0 L turbo qui produit 268 chevaux et 258 lb-pi de couple. Cette puissance passe par une boîte automatique à huit rapports. Au Canada, tous les véhicules Artéon bénéficient d’un rouage intégral 4 Motion. La seule version disponible sur le marché se détaillera 47 995 $ avec un équipement complet. Vous obtenez en série la climatisation automatique à trois zones, les sièges électriques chauffants à 12 réglages avec surfaces en cuir Nappa et réglage de la mémoire pour le conducteur, des sièges avant ventilés, des sièges arrière chauffants et une fonction de massage pour le conducteur. Un volant multifonction chauffant gainé de cuir est de série sur tous les modèles. Le cockpit numérique avec écran de 12,3 po emprunté à Audi est aussi inclus, tout comme le système Dynaudio de 700 watts avec 13 canaux et 12 haut-parleurs. L’écran central tactile de 8 pouces fonctionne comme une tablette. Le système de navigation est intégré, mais un oubli de taille, l’absence d’Apple Carplay ou d’Android Auto au profit d’App-Connect qui utilise certaines fonctions de deux autres systèmes.

Sur la route

L’Artéon profite d’une rigidité accrue du châssis, de suspensions plus fermes et de différentiels autobloquants avant et arrière. Pour la première fois, en plus des modes de conduite à la carte, Volkswagen a resserré la conduite en optant pour un volant plus court qui offre une sensation plus dynamique sur la route. Sans être au volant d’une voiture sport, testé sur les routes de montagnes de la région de Santa Barbara, le modèle Artéon a démontré un châssis d’une grande rigidité, des pneus Continental de 20 pouces mordants et un mode Sport qui permet au moteur de s’exprimer au meilleur de sa forme. Les amateurs de produits Volkswagen qui apprécient son dynamisme seront bien servis derrière le volant du modèle Artéon.

This slideshow requires JavaScript.