Benoit Charette

Porsche Taycan: une nouvelle recrue

Porsche Taycan: une nouvelle recrue

Porsche aura mis du temps à mettre le train en marche et tourner sa philosophie vers le marché de demain. Mais le premier véhicule tout électrique du fabricant allemand n’est rien de moins que spectaculaire.

porsche taycan

 

 

 

 

 

 

 

 

Sportive d’abord

Les ingénieurs et responsables de la marque ont souligné l’importance de conserver la nature même d’une Porsche. Elle se doit d’être sportive, rapide et puissante. Elle a établi un record de parcours sur le Nurburgring en 7 min 42 s. C’est aussi rapide qu’une 911 GT3.

Porsche va offrir la Taycan en deux versions: la Turbo et Turbo S. Des appellations qui peuvent sembler cocasses considérant que nous sommes devant des véhicules électriques. Porsche souligne que c’est pour conserver une façon familière de nommer ces versions que les clients connaissent bien.

La version de base va bénéficier de 616 chevaux à laquelle s’ajoute une fonction «Overboost» qui permet pour un court moment (le temps d’un dépassement ou d’embarquer sur une bretelle) d’obtenir 670 chevaux grâce à un petit bouton dans la console. Le couple est tout aussi impressionnant avec 626 lb-pi de couple.

La turbo S offre des statistiques qui donnent le vertige. Avec comme base le même groupe électrogène, la fonction «Overboost» amène la puissance à 750 chevaux et le couple à 774 lb-pi. Nous avons expérimenté la poussée dévastatrice du groupe électrique qui a franchi le 0-100 km/h en 2,8 secondes. Il est difficile de respirer quand on accélère aussi vite. La version Turbo met 3,0 secondes pour le même exercice.

porsche taycan

Des airs de Panamera

Si vous regardez rapidement la Taycan, vous trouverez une certaine ressemblance avec la Panamera. La longueur totale frise les 5 mètres et elle fait près de 2 mètres de large (1m94). Le groupe de batteries composé de 33 modules de 12 cellules se trouve sous le véhicule et offre un total de 93,4 kWh. L’élaboration de base des suspensions s’inspire de la Panamera, mais avec une configuration différente en raison de la nature électrique de la Taycan et des moteurs électriques situés à l’avant et à l’arrière. Comme la Boxster, la Taycan offre deux espaces cargo à l’avant et à l’arrière. Le coffre à l’avant n’offre que 80 litres, mais celui à l’arrière 400.

La turbo S offre des statistiques qui donnent le vertige.

Le numérique à l’honneur

Nous pourrions attribuer la paternité des écrans numériques dans la grande famille Volkswagen à l’Audi TT. Porsche s’inspire de ce double écran configurable devant le conducteur et dans la console centrale en ajoutant un 3e écran pour le passager avant (en option). L’écran incliné devant le conducteur est capable de reproduire les jauges arrondies des modèles plus traditionnels comme la 911, mais peut aussi étendre une carte topographique pleine grandeur. L’écran central (11 pouces) coordonne le système multimédia et les fonctions reliées et surplombe un autre écran (8,4 pouces) qui s’occupe des ajustements de température. L’écran passager en option donne libre court au passager pour disposer du menu musical, laissant les contrôles de la voiture au pilote. La Taycan est aussi la première voiture au monde à intégrer Apple Music. Vous avez ainsi instantanément accès à près de 50 M de chansons, par titre, par artistes, par genre.

Conclusion

Avec la Taycan, Porsche fait une brillante démonstration qu’il est possible de garder tous ses gènes sportifs dans une version 100% électrique. Les premiers modèles arriveront au Canada dans le premier trimestre de 2020. Le modèle Turbo de base sera à 173 900$ et la Turbo S à 214 900$. Mais il faut sans doute s’attendre à d’autres déclinaisons plus abordables dans le futur. L’autonomie annoncée sera de 380 à 450 km selon les modèles qui arriveront en février 2020.

Forces

  • Très puissante
  • Beaucoup de technologie
  • Tenue de route

Faiblesses

  • Prix très élevé
  • Beaucoup d’options

Rappel chez Toyota 

Toyota va rappeler plus de 55 000 véhicules au Canada en lien avec un problème de coussin gonflable. L’ironie de l’histoire est que ces coussins gonflables étaient ceux qui remplaçaient les célèbres coussins gonflables de Takata. Les modèles touchés sont les Corolla (2003 et 2004) et Matrix (2005 à 2008) qui ont des problèmes de coussins avant qui pourraient ne pas se déployer au moment d’une collision. Les concessionnaires vont remplacer sans frais les coussins défectueux. Si vous êtes propriétaire d’un de ces véhicules, prière de contacter un concessionnaire Toyota. 

Toyota rappel

 

Articles similaires