Benoit Charette

Toyota Camry : 37 ans de loyaux services 

Toyota Camry : 37 ans de loyaux services 

Huit générations de Camry se sont succédées depuis 1983 et le style simple et dépouillé de ses débuts a fait place à une ligne plus séduisante dans sa plus récente version, en 2018. Construite sur la nouvelle plateforme appelée TNGA (Toyota New Global Architecture), qui sert aussi de base au RAV4, cette voiture au conformisme historique promet désormais une expérience de conduite plus intéressante. Toyota a poussé l’effort jusqu’à dessiner des modèles distincts pour chaque version en ajoutant une calandre plus agressive, un centre de gravité plus bas, des lignes plus affûtées.  

Toyota a apporté quelques changements l’an dernier comme l’intégration d’Apple CarPlay de série (pas encore d’Android Auto) et d’une nouvelle version de la XLE Navigation qui intègre de nouvelles fonctionnalités haut de gamme.

Pour le reste, le modèle est toujours aussi accueillant avec un espace généreux pour les occupants à l’avant comme à l’arrière et un équipement généreux.

Vous retrouverez dans tous les modèles de série des sièges en tissu chauffant à l’avant, un siège conducteur à huit réglages assistés et un écran d’infodivertissement de sept pouces.

Un ensemble de mises à niveau en option comprend un climatiseur automatique à deux zones, une suite d’intégration pour téléphone intelligent Entune, un écran de huit pouces, un moniteur d’angle mort avec alerte de trafic transversal arrière, une entrée passive sans clé, un chargement par induction et un rétroviseur à atténuation automatique. Les modèles hybrides comprennent l’entrée sans clé passive et la climatisation automatique à deux zones de série. Les ajouts notables du modèle XLE sont un toit ouvrant, une chaîne audio à neuf haut-parleurs, un siège passager avant à six réglages, un affichage tête haute, la recharge par induction, un éclairage extérieur à DEL, un système de caméra 360 degrés et un détecteur de circulation arrière. La version SE ajoute des sièges sport avec garniture en similicuir. 

Les mêmes moteurs reviennent aussi pour 2020. La gamme commence avec un 4-cylindres de 2,5  litres qui développe 203 ou 206 chevaux et un couple de 184 ou 186 lb-pi, en fonction de la finition. Toyota a conservé son V6 de 3,5 litres pour 301 chevaux et 267 lb-pi. Ces deux moteurs à essence sont couplés à une boîte automatique à huit rapports. La Camry hybride utilise un moteur 4  cylindres à cycle Atkinson associé à un moteur électrique pour une puissance totale de 208 chevaux, et jumelé à une boîte CVT.  

Sous des allures un peu plus sportives, la Camry n’a rien perdu de ses bonnes manières.

Le 4-cylindres garde son calme et va convenir au métro-boulot-dodo de tous les jours. C’est la Camry que l’on connaît. Là où vous verrez une plus grande différence, c’est avec le V6. Le châssis, plus rigide, est surprenant sur la route. La version XSE inclut aussi une suspension sport qui, franchement, impressionne par son aplomb. La direction est précise, le comportement neutre en courbe et vous prendrez un certain plaisir au volant. 

Sous des dehors plus extravertis, la Camry garde ses valeurs essentielles, mais en montrant plus de vitalité et un plaisir de conduire à la hausse, surtout en mode V6. Toujours un modèle de référence dans sa catégorie. 

Forces de la Camry

  • Habitabilité et coffre
  • Équipement et confort
  • Fiabilité légendaire 

Faiblesses de la Camry

  • Comportement placide (4 cylindres)
  • Banquette fixe à l’arrière
  • Moteur de base un peu bruyant en reprise 

Union de FCA et PSA 

Camry

Une nouvelle compagnie est née de l’union de l’Italo-Américaine FCA et de la Française PSA. Cette nouvelle enseigne comptera 14 marques de véhicules. Outre Fiat et Chrysler, vous retrouverez chez FCA: Alfa Romeo, Abarth, Lancia et Maserati en plus de Jeep, SRT et Dodge ainsi que les camions RAM. Vous avez chez PSA : Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Au chapitre des ventes, le groupe deviendrait le 4e constructeur mondial avec 8,7 millions de véhicules vendus pour l’année dernière. Volkswagen, Toyota et l’alliance Renault-Nissan et Mitsubishi tournent autour de 10 millions d’unités. La nouvelle alliance se retrouverait devant GM qui est à 8,4 millions d’unités. FCA pourra profiter des plateformes de véhicules électriques développées par Peugeot et cette dernière s’ouvrira au marché nord-américain, mais cela ne veut pas encore dire que des Peugeot seront vendus chez nous.