Courrier des lecteurs

Courrier des lecteurs du 12 décembre

Mon père Noël à moi

J’ai toujours aimé le temps des Fêtes, ce temps d’amour, de partage et de solidarité. Au fil des ans, j’ai refusé de me faire contaminer par la commercialisation des Fêtes. Je voulais que mes souvenirs d’enfance soient toujours dans mon cœur d’enfant, et que la magie de Noël m’apporte cette sérénité si importante à mon équilibre mental.

Le père Noël a toujours représenté pour moi l’amour, la joie, l’espoir et la bonté de l’être humain. Avec ses yeux rieurs remplis de sagesse et son courage à défier tous les obstacles pour rendre les enfants heureux, ce vieux monsieur a longtemps bercé mes nuits et mes rêves.

Il y a un peu plus de huit ans, croyez-le ou non, j’ai eu la chance incroyable de faire la rencontre du vrai père Noël, un personnage plus grand que nature qui consacre son existence à rendre la vie des enfants meurtris et de leur famille plus douce. Il ne porte jamais de jugement et il s’adresse à chacun en le regardant droit dans les yeux pour lui faire sentir qu’il est important, le plus important même.

J’ai rencontré le vrai père Noël, celui qui mène de front plusieurs luttes, qui se bat contre le système et la machine gouvernementale, qui refuse d’accepter les demi-mesures lorsque les droits et le respect des enfants sont en jeu.

Ce père Noël, mon père Noël à moi, ne se contente pas d’offrir des cadeaux, il offre également de l’espoir à ces enfants oubliés et négligés. En plus de soigner leur corps, il soigne aussi leur cœur.

Quelle chance j’ai eue de faire sa rencontre! Il m’a appris à ne pas juger. Il m’a expliqué ce que j’avais parfois de la difficulté à comprendre, c’est-à-dire toutes les conséquences de la détresse sociale. Il m’a inspirée et m’a incitée à devenir à mon tour un genre de mère Noël.

Jamais je ne pourrai accomplir ce que ce personnage magique peut réaliser. Après tout, il a des pouvoirs inexplicables! Par contre, je sais que ce père Noël a besoin d’une armée de lutins pour poursuivre sa mission.

Mon père Noël à moi porte également le nom de Dr Julien, et samedi, il tiendra sa Guignolée annuelle. Alors, je vous invite à croire à la magie et au pouvoir de ce père Noël sans barbe, mais avec un cœur et une âme qui sont totalement au service des enfants.

Merci Dr Julien, merci d’aimer à ce point nos enfants!

Francine Laplante, Laval

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *