Inspecteur viral

Non, le jus d’ananas n’est pas cinq fois plus efficace que le sirop contre la toux

Non, le jus d’ananas n’est pas cinq fois plus efficace que le sirop contre la toux
Photo: capture d'écran

En cette saison de gorges douloureuses et de nez qui coulent, il est tout à fait normal que #lesgens soient à la recherche de nouveaux moyens d’alléger leurs souffrances.

La nouvelle qui suit, par contre, a tout l’aspect d’un courriel tout en lettres majuscules que vous fait parvenir votre tante naturopathe. (Truc de l’inspecteur: le nombre de mots en majuscules est très souvent inversement proportionnel à la qualité de l’information.)

Selon cette nouvelle, reprise ad nauseum sur beaucoup de sites, l’ananas, ce fruit tropical si délicieux, contient un enzyme, la broméline (bromélaïne dans l’article), qui a des propriétés anti-inflammatoires assez intéressantes. Encore mieux, la broméline est beaucoup plus efficace que les traitements médicaux habituels pour réduire les symptômes du rhume, dit-on. Dans plusieurs des articles, on affirme que l’ananas est cinq fois plus efficace. Pour le prouver, on mentionne une étude menée en Allemagne qui a étudié l’effet de la broméline sur la sinusite.

Ces articles contiennent certains éléments véridiques.

L’ananas contient en effet de la broméline, qui possède en effet certaines propriétés anti-inflammatoires. Et, oui, une étude allemande a été menée pour déterminer son efficacité.

Mais, et puisque c’est l’Inspecteur viral qui vous en parle, vous vous doutez sans doute qu’il y a plusieurs « mais »:

1. La broméline est souvent administrée sous forme de capsules concentrées. Ces extraits sont faits à partir de la tige du fruit, puisque la chair elle-même en contient moins. À moins que vous mangiez la tige en quantités énormes, vous n’ingérerez pas autant d’enzyme que si vous preniez une capsule.

2. L’étude en question – et il n’y en a eu qu’une seule – a été menée sur 116 enfants atteints de sinusite. Ils ont reçu des capsules de broméline hautement concentrées, et non du jus d’ananas ou des morceaux de fruit frais.

3. Les enfants traités à la broméline on mis en moyenne 6,66 jours à se remettre de leurs symptômes; ceux traités de manière habituelle on mis en moyenne 7,95 jours à s’en remettre. Donc, oui, il y a une amélioration – de 20 % –, mais on est très loin du « cinq fois plus efficace », et on parle de capsules concentrées ici, non pas du jus comme dans l’article.

4. Selon ce site de l’université du Michigan, les capsules doivent être recouvertes d’un enrobage entérosoluble (votre mot «Mots croisés» du jour), sinon les sucs gastriques détruisent la bromélaïne lors de l’ingestion. L’ananas frais, à moins que vous avez des habitudes alimentaire particulières, n’est pas recouvert d’un tel enrobage.

En résumé: oui, l’ananas contient une enzyme qui peut être efficace contre les symptômes grippaux (du moins, ceux de la sinusite), mais ce n’est pas en mangeant de l’ananas qu’on atteindra ces résultats, et encore moins ceux avancés par l’article que nous avons examiné.

Rien ne vous empêche toutefois de boire du jus d’ananas pour traiter le blues de l’hiver: l’Inspecteur viral vous confirme qu’il est particulièrement efficace!