Inspecteur viral
10:00 2 avril 2015 | mise à jour le: 2 avril 2015 à 10:00 temps de lecture: 3 minutes

Non, on ne peut pas vérifier la charge d’une pile en la faisant rebondir

Non, on ne peut pas vérifier la charge d’une pile en la faisant rebondir
Photo: capture d'écran youtube

La nouvelle mode des «life hacks», petits trucs pour faciliter la vie, se propage un peu partout sur YouTube. Ces petits trucs simples sont souvent… disons pas très pratiques. Et ça, c’est quand ils fonctionnent.

Des vidéos du genre circulent depuis un bon moment déjà. On nous explique qu’on peut déterminer si une pile contient toujours une charge électrique en la laissant tomber à la verticale sur une surface plate. (Article en français ici):

…Ok.

L’inspecteur est plus d’avis qu’on peut vérifier si une pile est bonne en voyant si un appareil dans lequel on l’a installée fonctionne. Mais bon, votre inspecteur est vieux jeu comme ça.

Voici donc une petite tentative de reproduire les résultats de la vidéo:

Ce n’est pas très très pratique. Certains lecteurs diront peut-être que nous n’avons pas laissé tomber les piles exactement à la verticale, ou que nous les avons laissé tomber de trop haut, etc.

Mais voilà: le but d’un «lifehack», c’est que ça doit être simple, efficace et facile. Il n’y a rien de facile si on doit mesurer l’angle de la pile et l’altitude à laquelle on la laisse tomber. Aussi bien la tester dans un appareil, rendu là.

Le test n’a par contre pas pu discréditer à 100% le concept, et plusieurs vidéos semblent reproduire les résultats.

Nous devons donc nous tourner vers l’université américaine Princeton, où deux chercheurs ont passé beaucoup (trop) de temps à déterminer si ce petit truc (qui, nous le rappelons, est supposé être simple est facile) fonctionne.

Leur réponse: oui, ça fonctionne. MAIS: les piles atteignent le sommet de leur rebonditude (néologisme signé inspecteur viral) lorsqu’elles sont chargées à 50%. À partir de ce niveau, toutes les piles rebondissent autant.

Capture d’écran 2015-04-01 à 14.36.44

Résultats de l’étude de Princeton, où on peut voir la hauteur du bond de la pile selon la charge qu’elle contient, de 100%, à gauche, à 0%, à droite. Notez qu’à partir de 50%, toutes les piles rebondissent de manière identique. Voir l’expérience animée ici.

À mesure qu’une pile se décharge, le zinc à l’intérieur devient de l’oxyde de zinc, une substance qu’on ajoute entre autres aux balles de golf pour qu’elles rebondissent plus. Aucune surprise, donc, que les piles rebondissent à leur tour.

Mais si une pile rebondit, elle est peut-être chargée à 50% ou à 23% ou à 5% ou à 48% – on ne le sait pas! Ce n’est donc nullement raison de l’«envoyer au centre de récupération», comme nous suggère l’article. Elle est peut-être encore bonne!

(L’inspecteur viral tient à mentionner qu’il a refusé de tester si on peut lécher les piles pour voir si elles sont encore bonnes.)

Articles similaires