Inspecteur viral
13:45 29 juin 2015 | mise à jour le: 29 juin 2015 à 13:45 temps de lecture: 4 minutes

Quelques problèmes avec l’histoire du Coréen de 26 ans qui a l’air d’avoir 12 ans

Quelques problèmes avec l’histoire du Coréen de 26 ans qui a l’air d’avoir 12 ans

L’histoire a fait deux ou trois fois le tour du web il y a quelques jours: un jeune homme de 26 ans en Corée du Sud possède peut-être la «clé de l’immortalité». C’est que, à voir Hyomyung Shin, on jurerait qu’il n’a que 12 ans! Voici un court «documentaire» sur ce jeune homme, où on le voit danser sur du Psy en pyjamas et admirer une affiche de Scarlett Johanson (vidéo en Coréen seulement):

Les articles qui accompagnent cette vidéo mentionnent tous que Hyomyung est atteint du syndrome de Highlander, nommée en l’honneur du film Highlander, qui mettait en vedette des guerriers immortels. On explique que cette maladie rarissime affecte la croissance, et que les gens qui en sont atteints ne vieillissent pas. On suppose ensuite qu’on pourrait découvrir le secret de l’immortalité en étudiant ces cas. (L’inspecteur n’a malheureusement pas réussi à concocter un gag avec la réplique «Il ne peut n’y en avoir qu’un!!» Toutes ses excuses.)

Vous vous doutez bien, il y a de sérieux problèmes avec cette histoire. C’est d’ailleurs une étude de cas assez intéressante sur la manière dont se propagent les «nouvelles» virales.

Quand l’inspecteur viral a vu cette nouvelle, c’était sur le blogue «scientifique» Science Virale (c’est d’ailleurs la deuxième fois que l’inspecteur dément une nouvelle mise de l’avant par ce blogue; vous pouvez donc juger de la partie «science» de son nom).

Science Virale a sans doute tiré son information de cet article du site britannique Metro (aucun lien avec votre quotidien montréalais favori). Metro cite comme source le site koreaboo, qui lui cite… un blogue.

Oui, mesdames et messieurs, l’information que véhiculent plusieurs journalistes depuis quelques jours provient d’un blogue.

La journaliste de Metro affirme même être «sceptique» face à cette nouvelle… ce qui ne l’a tout de même pas empêché d’en faire un article.

De prime abord, lorsqu’on traduit l’article original, on voit le mot «choding» revenir plusieurs fois. Qu’est-ce qu’un «choding»? C’est un mot coréen qui veut dire «élève de l’école primaire», mais qui est surtout utilisé pour décrire un jeune homme immature qui n’a jamais déménagé de chez ses parents et qui s’intéresse plus aux jeux vidéos qu’à sa carrière. Un Tanguy, quoi.

Est-ce que la vidéo se voulait une reportage satirique sur les «choding», en mettant en vedette un garçon de 12 ans tout en affirmant qu’il en avait 26? L’inspecteur ne peut pas le confirmer, faute de connaissances en coréen, mais cela semble possible.

Mais voici le gros gros hic:

Le syndrome de Highlander n’existe pas. Faites une recherche sur Google. Vous allez voir que «syndrome de highlander» ou «highlander syndrome» ne donne comme résultat que des variations de l’article sur Hyomyung Shin.

Il y a bel et bien des gens qui sont atteints d’une maladie qui fait qu’ils ne se développent pas normalement. Il y a l’histoire de la petite Gabby Williams, qui a 8 ans et qui a l’air d’un bambin. Il y a aussi Brooke Greenberg, qui est décédée en 2013 à l’âge de 20 ans, alors qu’elle aussi avait l’air d’avoir 2 ou 3 ans.

Mais voilà: ces personnes ont de très graves déformations et d’importants problèmes de santé. On est loin du garçon qu’on voit dans la vidéo, qui a l’air parfaitement en santé.

À titre de comparaison, voici un reportage sur Gabby Williams:


ABC US News | World News

Remarquez qu’elle n’a pas l’air d’une fillette de 8 ans normale dans le corps d’un bambin; elle a de graves problèmes de développement.

Citons cet article, dans lequel le Dr Richard F. Walker parle des patients qu’il suit et qui sont atteints de cette maladie: «Non seulement ces personnes grandissent à un cinquième du cours normal, mais elles subissent toute une panoplie de problèmes médicaux, comme la surdité, et l’impossibilité de marcher, de manger ou même de parler.»

Ouais.

Et dites donc, Dr Walker, est-ce que ces personnes contiennent vraiment la clé de l’immortalité?

«Le Dr. Walker ne prétend pas que ces personnes ne mourront jamais. Les maladies et les accidents vont quand même éventuellement mettre un terme à leurs vies.»

Ah. Ok. 🙁

Articles similaires