La Milléniale

Mon mariage ne sera pas un spectacle

Mon mariage ne sera pas un spectacle
Photo by: Capture d'écran/Instagram @fooddeco

Même si je n’en suis pas si fière, je l’assume : je fais partie de ces filles qui rêvent du jour où, dans leur belle robe blanche, elles rejoindront leur prince charmant pour lui dire «oui je le veux». Pour vous donner une idée, je remplissais déjà un tableau Pinterest de mariage alors que je n’avais jamais eu de chum de ma vie. C’est à la fois déprimant, à la fois joliment optimiste. Disons que les princesses de Disney sont probablement en grande partie responsables et que les 22 000 émissions de mariage à TLC y sont aussi pour quelque chose… je blâme particulièrement les marathons de Say Yes to the Dress.

Il faut ouvrir une parenthèse ici. Parce qu’on est en 2018, certains diront qu’une fille qui s’autoproclame féministe ne devrait pas aspirer si fortement au mariage. Je leur répondrai que je suis bien consciente que mon idéalisation du mariage est probablement un résultat des normes et des pressions sociales dirigées principalement vers les femmes, mais que je ne fais pas non plus du mariage ma seule ambition dans la vie, comme l’ont longtemps suggéré les contes de fées. Je ne vois pas le mariage comme un gage de réussite, ni comme un devoir. Le rêve de petite fille a évolué et finalement, la romantique – et féministe – que je suis n’y voit qu’un symbole d’amour et le vœu que cet amour traverse les années. Il m’est donc difficile de comprendre en quoi, dans cette optique, le mariage peut m’enlever du pouvoir ou de la valeur en tant que femme. Fin de la parenthèse.

Cela dit, il y a tout de même un aspect dans tout ça qui m’agace: le spectacle et la compétition. Qui fera la demande la plus originale? Qui aura la plus grosse bague? Quelle sera la salle la plus instagrammable? Quand chaque détail est documenté et analysé sur les réseaux sociaux, il me semble qu’on perd de vue la raison initiale pour laquelle on se marie… l’amour. Aussi simple et quétaine que ça.

Je n’ai pas envie que, devant ma famille et mes amis, mon chum me surprenne avec une bague dans un avocat – oui, le avocado proposal existe, on est rendu là – pendant que je me fais filmer pour qu’on mette ça sur Facebook et que ça devienne viral après. J’ai juste envie d’un moment simple où on est collés lui et moi, peut-être même en pyjama, et où on s’annonce qu’on veut s’aimer comme ça longtemps. Pas besoin de feux d’artifice, pas de paysage à couper le souffle, pas de grande surprise, juste des amoureux qui s’aiment. (Allô les Trois Accords!) Le reste suivra.

Oui, je regarde encore plein d’émissions de mariage à TLC parce que ça fait rêver, mais je sais bien que ma vie n’est pas une émission de télé. Bien sûr que j’ai envie que tout soit beau cette journée-là : la robe, la bague et les fleurs. Mais avec les années et surtout, maintenant que j’ai trouvé l’homme avec qui j’espère un jour me marier, le sens que je voulais donner à cet événement a changé. Mon mariage ne sera pas un spectacle. Tant pis pour les invités qui ne trouveront peut-être pas ça digne de Pinterest, tant pis pour les followers qui ne seront peut-être pas impressionnés. Quand le moment arrivera, on ne dépensera pas l’équivalent d’une année de salaire pour des likes, ni pour flasher, ni pour être envié. Je pense le mariage, ça n’a pas besoin d’être spectaculaire, ç’a juste besoin d’être sincère. Clairement… je n’ai pas appris ça des princesses de Disney!

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires