La Milléniale

Vous n’êtes peut-être pas aussi narcissique que vous le pensez

Vous n’êtes peut-être pas aussi narcissique que vous le pensez
Photo by: Getty Images/iStockphotoYoung black woman taking a selfie at beach. Twenty years old girl, mixed race caucasian and african black with curly hair. Travel and vacations concepts. Color filter added.

Vous retenez-vous de partager des selfies par peur d’avoir l’air égocentrique? Sur Instagram, entre deux photos de moi, je m’efforce de publier au moins une image de paysage, de chats ou de décoration. Si je ne respecte pas la suite logique, je me sens presque mal. Parce que moi, je le sais que je ne suis pas une bitch narcissique, mais les autres, ils vont penser quoi? Je me suis dit que personne n’avait envie de tomber sur un compte tapissé de la face de sa détentrice, alors je me suis imposé cette règle.

Mais quelles fascinantes bibittes pleines de contradictions que nous sommes, les humains: autant on peut juger ceux qui se mettent en vedette sur les réseaux sociaux, autant on aime voir défiler les images de leur visage. Sur Instagram, les photos avec des visages obtiennent 38% plus de likes et 32% plus de commentaires que celles qui n’en ont pas – même si elles ont des petits chiens trop mignons ou un décor minimaliste avec des cactus dignes de Pinterest. Alors on se casse la tête pour prendre des photos artistiques de la première neige, on suit les conseils d’Alexandre Champagne, on recadre, on modifie et on met une description poétique, mais ce que les gens veulent voir finalement… c’est juste nous.

On aime ça, le monde, dans le fond. On aime voir les gens, leurs fossettes qui creusent et les petites ridules qui se forment sous leurs yeux quand ils rient avec leurs amis dans un souper arrosé. On aime voir leurs cheveux qui volent au vent et qu’ils essaient de retenir sans grand succès sur le bord de la plage où ils passent leurs vacances d’été. On aime voir la satisfaction dans leur regard quand ils ont construit quelque chose de leurs mains et qu’ils posent fièrement juste devant. Leur visage nous parle, nous donne l’impression qu’on les connaît davantage, et il finit même par nous rassurer.

On est humain et on aime ça les humains, dans le fond. Même si on a souvent les yeux rivés sur nos écrans, on a envie d’y voir des gens. Je ne sais pas pour vous, mais je trouve ça plutôt encourageant. Alors j’ai le goût qu’on arrête de s’en faire avec les règles qu’on s’impose nous-mêmes pour ne pas avoir l’air de ci ou de ça et qu’on partage ce qui nous tente quand ça nous tente, sans penser au nombre d’apparitions consécutives de notre personne dans le feed de nos abonnés. On a tendance à l’oublier, mais c’est juste une app. C’est juste une app et le but c’est d’avoir du plaisir avec, pas d’angoisser, de calculer ni d’analyser.

Si vous vous trouvez particulièrement cute en partant travailler un matin, que vous êtes bien dans votre peau et que vous avez envie de le montrer, faites-le donc. Moi je vais le faire aussi. Parce qu’on aime ça le monde et qu’on a envie de se voir, dans le fond.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires