Le Sportnographe

Plekanec sauve l’honneur

On pensait que la Coupe du monde de hockey allait nous permettre de voir à quel point Shea Weber était bon et à quel point Canadien avait fait un bon échange, mais c’est vers d’autres joueurs que notre attention s’est finalement portée.

Max Pacioretty par exemple. Il n’a tellement pas été à la hauteur que John Tortorella l’a rétrogradé sur le quatrième trio, le faisant même poireauter sur le banc pendant de longues minutes. Est-ce à dire que le meilleur attaquant de Canadien n’est même pas de calibre international? Peut-être que oui. Est-ce que ça nous déprime? Peut-être que oui.

Carey Price ne semble pas lui non plus au sommet de sa forme. Faut dire qu’il n’a pas joué depuis longtemps et qu’il doit se lever plusieurs fois par nuit pour allaiter son bébé naissant. Mais ce n’est pas une excuse. La caissière monoparentale de chez Maxi ne peut pas invoquer des raisons familiales lorsqu’elle s’endort sur la job. Price non plus.

Corey Crawford a été bien plus efficace que Price, et ça aussi, ça nous inquiète.

Heureusement, il reste Tomas Plekanec qui a marqué le but égalisateur contre la Russie et qui semble sauver l’honneur de l’équipe. Oui, Plekanec. On est en rendus là pour se consoler.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires