Le Sportnographe
05:00 21 février 2020 | mise à jour le: 21 février 2020 à 12:44

Canadien en garde partagée?

Canadien en garde partagée?

Le monde du sport est en effervescence à Montréal. L’Impact a recommencé à jouer et on parle d’un retour imminent des Expos. Imminent dans le sens que ça pourrait arriver dans une période de 5 à 500 ans.

Il s’agirait bien sûr d’un retour progressif.

D’une équipe en garde partagée avec le Tampa, ce qui n’est pas si mal que ça, surtout quand on regarde ce qu’il advient de Canadien. On se dit que ce ne serait pas une si mauvaise idée que de partager l’équipe avec une autre ville, histoire de partager les malheurs.

On pourrait, par exemple, la faire jouer la moitié de la saison dans le Centre Vidéotron, pour voir comment réagiraient les partisans des Nordiques. Ça ne pourrait que bien aller.

Malheurs de l’équipe

En attendant, le fan n’a pas le choix de vivre tous les malheurs de cette équipe en solitaire. Et il y en a beaucoup, des malheurs. À notre très grande surprise, la prière qu’a faite Dave Morissette au début de son émission la semaine dernière n’a rien donné. Canadien n’est pas meilleur.

À moins que ce soit lui qui ait ressuscité Shea Weber, un miracle insuffisant puisque Weber n’a rien changé au jeu de l’équipe qui a perdu un quatrième match contre la pire équipe de la «Ligne». Une équipe qui n’a remporté que 16 matchs cette saison. C’est dire que le quart de ses victoires ont eu lieu contre Canadien. Un bel exploit.

On parle d’un retour imminent des Expos. Imminent dans le sens que ça pourrait arriver dans une période de 5 à 500 ans.

Reconstruire la reconstruction

Au moins, la date limite des échanges est à nos portes. Ça permet d’espérer. Surtout que Marc Bergevin est plutôt bon en matière de transactions. En un mois, il a obtenu Scandella contre un choix de quatrième ronde et l’a revendu contre un choix de deuxième ronde.

Un excellent rendement. Ça nous rappelle nos investissements dans Nortel Networks, mais à l’envers.

Reste maintenant à savoir ce qu’il sera capable de faire des autres joueurs. Kovalchuk, qui est passé de joueur fini à la réincarnation de Guy Lafleur à re-joueur fini, ne devrait pas permettre au DG d’obtenir plus que pas grand-chose.

Kovalchuk ne joue plus avec la même énergie. Il a l’air aussi fatigué que nous sommes fatigués de voir la publicité de location de chars de Martin Brodeur. Très fatigué, donc. Canadien devra clairement entamer une reconstruction, mais ce qui est triste, c’est que ça fait déjà 10 ans que Canadien est en reconstruction. C’est pire que le boulevard Pie-IX.

Reconstruire la reconstruction est donc la seule avenue possible, et on va se le dire, ça nous donne presque envie de caler une bouteille du vin de Guy Lafleur en une gorgée.

Articles similaires