Le Sportnographe
09:35 4 juin 2014 | mise à jour le: 4 juin 2014 à 09:35

5 joueurs dont Canadien doit se départir

Comme le veut la tradition, c’est aujourd’hui que nous entamons notre série de 22 chroniques sur l’avenir à court terme de Canadien. Quoi, vous pensiez vraiment que nous allions commencer à parler de l’Impact?

Allons-y tout d’abord avec les cinq joueurs dont Marc Bergevin doit absolument se débarrasser. Notez que cette liste exclue Vanek et Parros parce qu’ils sont trop mauvais pour qu’on en parle.

1. Tomas Plekanec: Il est bon dans les trois sens de la patinoire, mais a tendance à jouer comme une fillette en séries. Lars Eller pourra aisément faire tout ça, la fillette en moins. Ne reste plus qu’à l’échanger contre un prospect de 3e trio et un choix de 2e ronde en 2018.

2. Brian Gionta: Il est très bon dans la chambre à ce qu’il paraît. Dans ce cas, pourquoi ne pas l’engager comme nounou et soustraire son salaire de la masse salariale? Brendan Gallagher pourra aisément le remplacer.

3. Andreï Markov: Son genou survivra-t-il encore longtemps? L’arthrite doit être sur le point de le rattraper. Il a été bien bon cette saison, mais il faut faire de la place aux jeunes. Nathan Beaulieu pourra aisément le remplacer.

4. Rene Bourque: Le buck de Lac La Biche était en feu pendant les séries. Un dépisteur un peu lunatique d’une équipe bâtarde (Nashville mettons) lui trouvera peut-être des qualités. C’est le moment ou jamais de l’échanger contre un choix de 4e ronde. Jacob de Larose pourra aisément le remplacer.

5. Travis Moen: Un joueur générique et vieux. Il pourra aisément être remplacé par un joueur générique et jeune, comme Michaël Bournival, Dale Weise ou Ryan White. Il pourrait aussi aisément ne pas être remplacé.

Voilà qui est dit. Si Bergevin nous lit, ce qui est sûrement peut-être pas le cas, et qu’il suit nos conseils, Canadien sera l’an prochain une équipe jeune et dynamique qui terminera aisément au 12e rang de sa conférence.