Le Sportnographe

Conseils pour une deuxième moitié d’été avec pas de Canadien

Conseils pour une deuxième moitié d’été avec pas de Canadien
Photo: Métro

Il y a bien eu ce camp de développement pour les jeunes espoirs de Canadien à Brossard au début du mois de juillet pour vous occuper un peu l’esprit, mais la défaite de l’équipe B face à l’équipe A par la marque de 8­2 lors d’un match intra-­équipe vous a vite rappelé l’importance de penser au prochain match et de mettre derrière soi ce qui venait de se passer.

Sauf que le prochain match, y se fait attendre. Ouais. C’est qu’en ce moment, Canadien au grand complet est en vacances.

Que faire pour passer une deuxième moitié d’été avec pas de Canadien, nous demandez­-vous? Suffit de se comporter comme si la saison battait son plein. Voici quelques suggestions.

  • Rendez­-vous à un stand de hot-­dogs au centre­-ville de Montréal et insistez auprès de l’adolescent qui y travaille pour qu’il vous vende deux hot­-dogs au prix de ceux du Centre Bell. Dites-­lui de se dépêcher, car la deuxième va bientôt commencer. Partez en courant et poussez le monde autour de vous avec vos deux hot-­dogs dans les mains.
  • Le fan de Canadien émet au cours d’un match un certain nombre d’interjections nommées onomatopées. Toutefois, pendant la saison morte, il refoule ces «Ohhh !», «Ahhh» et «Enwaille estie, rentre-la» et cela peut se transformer en trouble d’anxiété. Pour contrer cela, on vous suggère de vous rendre sur la terrasse de votre choix et de réagir comme vous le faites durant un match de Canadien. Crier des onomatopées sans le contexte approprié, ç’a l’air jambon, mais l’effet sur votre métabolisme sera le même.
  • Les Rangers viennent d’annoncer qu’ils ont resigné Chris Kreider, le gars qui a blessé Price dans les séries minatoires. Continuez de le haïr. D’autant plus qu’il a joué son hockey collégial à Boston.

Enfin, si vous passez par la belle ville de Québec, allez faire un tour dans le coin du nouvel amphithéâtre qui est en construction. Si vous trouvez ça long un été sans hockey professionnel, imaginez maintenant des années.

Avec ça, ça devrait aller.

Pour les Snowbirds
Vous êtes un Snowbird et raffolez des soirs de match de Canadien en Floride en plein mois de janvier lorsque vous et votre épouse allez en sandales au BB&T Center à Sunrise?

  • Eh bien, prenez une bonne marche en sandales jusqu’au Centre Bell avec votre épouse. Si vous habitez à Laval toutefois, on vous suggère de prendre le métro au moins jusqu’à Berri, sinon ça va être long.