Le Sportnographe

Le joueur autonome qu’il faut à Canadien

Le joueur autonome qu’il faut à Canadien
Photo by: THE CANADIAN PRESS

C’est vendredi que s’ouvrira le marché des joueurs autonomes. Comme chaque année, les partisans de Canadien seront rivés à leur internet pour savoir qui Marc Bergevin embauchera. Et comme chaque année, les partisans de Canadien seront déçus d’apprendre que ce sera quelque chose comme Jiri Hudler ou Radim Vrbata. Rien de bien réjouissant.

On peut bien rêver encore quelques heures à Steven Stamkos, mais Canadien n’a pas beaucoup d’argent disponible sous le plafond salarial et n’a que P.K. Subban qui aurait joué dans le pee-wee en compagnie de Stamkos pour le convaincre de venir. Et de la manière dont Subban est traité à Montréal, il serait surprenant qu’il dise à Stamkos de s’en venir pour recréer leurs beaux moments du hockey mineur.

Il y a bien David Backes qui pourrait être une belle addition. Ou Kyle Okposo, mais seulement s’il vient avec John Tavares. Après ça, il ne restera que des joueurs de deuxième trio et demi. Le genre de gars duquel on va encore dire qu’il joue sur un des deux premiers trios, mais qu’il fitterait mieux sur un troisième. On a l’habitude de ces joueurs-là à Montréal.

En fait, mieux voir avoir des attentes plus basses. Si Marc Bergevin veut plaire à tout le monde en embauchant un joueur moyen, mais dont l’arrivée réjouira les partisans, il n’y a qu’une solution: Dale Weise.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires