Oscars 2014

Christian de la Cortina tourne à Los Angeles

Christian de la Cortina tourne à Los Angeles
Photo by: Isabelle Laramée/TC Média

Présentement en tournage à Los Angeles, le Québécois Christian de la Cortina, va de l’avant avec son projet de long-métrage intitulé M39. L’acteur américain Micheal Madsen (Mr. Blonde dans Reservoir Dogs) incarne d’ailleurs un des rôles principaux.

«C’est un super acteur, indique le réalisateur Christian de la Cortina, qui habite à Bromont. Il est très sympathique. On a tourné ses scènes en novembre dernier et là, on fait les voix hors champs. Je dois tourner le film en bloc, car l’horaire est trop chargé pour les 30 jours de tournage. Les scènes seront d’ailleurs filmées en Californie et à Montréal.»

Inspiré de la vie de John DeLorean, un homme d’affaires américain qui avait trempé dans des histoires louches pour financer son entreprise de voitures, M39 raconte les péripéties d’un jeune homme qui déménage en Californie pour démarrer sa compagnie de transformation de vieux véhicules classiques en voitures électriques.

«Un moment donné, les choses tournent mal et il devra retourner dans l’est des États-Unis. C’est là qu’il s’adonnera à des activités illicites pour financer sa business», raconte celui qu’on pourra aussi voir prochainement dans La Marraine d’Alain Desrochers.

Malgré plusieurs négociations avec la célèbre compagnie de voiture, le réalisateur ne pourra toutefois pas redonner vie à la DeLorean.

«Le fondateur de DeLorean a été acquitté puisque la justice a considéré qu’il s’était fait piéger par le FBI. La compagnie ne veut pas faire ressortir cette image un peu négative de son histoire. Je trouvais intéressant de ramener cette voiture-là à l’écran. On l’aimait tellement dans Retour vers le futur!»

En mode 2.0
En ayant des comptes sur différents médias sociaux, le film M39 permet aux amateurs de cinéma de participer à la préproduction des tournages. Pour Christian de la Cortina, cette nouvelle façon de faire est intéressante et permet de beaux échanges d’idées.

«Je veux impliquer les gens, car ils n’ont pas souvent la chance de s’impliquer dans le cinéma, dit-il. Je veux même les impliquer dans la distribution. Il y a des rôles qui vont être présélectionnés et les gens vont pouvoir voter pour connaître qui aura la chance de l’interpréter. On va filtrer avant. Mais même le choix des lieux de tournage et des voitures utilisées dans le film pourra être discuté sur les médias sociaux.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *