Culture

Le retour réussi d’Unité 9

Le retour réussi d’Unité 9
Photo by: Véro Boncompagni

Unité 9 se devait de nous revenir en force après une finale un peu bizarre l’année dernière. Comme je l’écrivais ici, j’ai eu l’impression que l’avant-dernier épisode aurait dû être le dernier, ce qu’avait par la suite confirmé la production.

Le pari est réussi grâce à un premier épisode qui nous remet tout de suite dans le bain. On nous a rapidement replongés dans la vie des filles de lunité 9. Élise est toujours aussi ambivalente face à sa sortie, Jeanne essaie de faire la bonne fille au «trou», Laurence est enceinte jusqu’aux oreilles et renoue avec son ex, Suzanne est toujours aussi dépendante aux pilules, Michèle est à l’aile maximale après son évasion, Marie, confinée au «trou», est à son plus bas et Shandy est à l’hôpital carcéral après sa tentative de suicide.

Catherine-Anne Toupin, qui a hérité de la tâche ingrate de remplacer Suzanne Clément dans la peau de Shandy est hallucinante. Elle a les mêmes mimiques et on n’y voit que du feu après quelques minutes.

Le premier épisode s’est terminé sur deux scènes touchantes: une entre Annie (Anne Casabonne, avec une perruque), une détenue qui revient à Lietteville après des traitements contre le cancer du sein, et Agathe, qui avait peine à garder ses distances d’IPL, et une autre où Jeanne a chanté la magnifique chanson Le cœur est un oiseau de Richard Desjardins à Marie à travers les murs du «trou».

Une première teintée d’émotions où je me suis dit que je m’étais ennuyée des filles. Leur retour a définitivement été à la hauteur de mes attentes.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *