Tendances etc.

5 accessoires indispensables (et locaux!) pour se protéger du froid

5 accessoires indispensables (et locaux!) pour se protéger du froid

Inutile de vivre dans le déni: l’hiver et sa bise glacée sont bel et bien arrivés. Voici donc quelques accessoires conçus et fabriqués ici pour les affronter avec style.

En entrevue, la designer Mariouche Gagné nous a confié que le dernier hiver (rigoureux!) a stimulé les ventes de ses populaires chapska ornées de fourrure recyclée. À voir la neige qui est déjà tombée sur Montréal, pas de doute qu’on en aura besoin encore cette année!


Modèle Nassak (fourrure de raton recyclée), Harricana par Mariouche, 299$

Une jeune maman, fashionista à ses heures, décide de créer des jambières pour son bébé. Depuis, la famille s’est élargie avec des tuques à pompon de fourrure synthétique amovible pour toutes les saisons (et toute la famille!), des cache-cous assortis et des cagoules évolutives, entre autres.


Tuque d’hiver (offerte en plusieurs couleurs), 35$ sur loxlion.com

La toute dernière collection de la marque montréalaise De l’île, Novembrrre (Le temps est bon), comprend tout plein d’accessoires colorés en laine polaire, dont ces foulards fabriqués localement.

Foulard en laine polaire, De l’île, vendu au Ausgang Plaza jusqu’au 3 décembre, puis dans la boutique en ligne de la marque

Les cache-cou, ce n’est pas seulement pour les enfants! Les tricots d’Irena Geerts sont faits de laine d’alpaga, à la fois douce et chaude.


Bluff White Horse (offert en plusieurs couleurs), Irena Geerts, 60$ chez Signé Local

Cette marque prône de belles valeurs socialement responsables avec ses accessoires entièrement tricotés à Montréal par des retraités. Les pompons, eux, sont faits de fourrure recyclée.


Mitaines raton (100% laine et fourrure recyclée), 89$ sur gibou.ca