Opinions
10:41 29 juin 2020 | mise à jour le: 29 juin 2020 à 10:54

Propreté dans Rosemont

Propreté dans Rosemont

J’aimerais apporter un commentaire concernant votre article publié vendredi dernier, qui soulignait un problème avec la propreté dans les parcs de Rosemont.

Je veux bien croire que l’arrondissement a augmenté ses efforts pour compenser la fréquentation accrue des espaces verts, que le confinement a rendus subitement irrésistibles, mais Rosemont semble avoir un problème avec les matières résiduelles depuis le début de l’année. Et ce, nonobstant le cas des parcs.

Je réside dans Rosemont depuis plus de 25 ans et 2020 a enregistré plusieurs occasions où les activités de cueillette hebdomadaire ont été perturbées ou inexistantes. Des rues complètes ou des morceaux de quartiers sont oubliés sans qu’on puisse savoir pourquoi, ou encore les bacs attendent jusqu’au soir, ce qui donne amplement le temps aux animaux d’explorer les sacs verts ou blancs des gens qui n’ont pas encore découvert l’utilité des poubelles.

S’il s’agissait du recyclage, je devrais tempérer mon opinion car cette industrie vit des heures difficiles et les fournisseurs ne sont pas 100% fiables; SAUF QUE le recyclage est le seul des trois services de collecte (déchets, recyclage, organique) qui n’a jamais connu de «panne» en 2020. C’est donc un problème d’organisation du service qui perdure, et je suspecte que son volet «contrôle» soit complètement évacué; il me semble qu’il ne manque pourtant pas de personnel dans le bureau, mais il ne va sans doute jamais sur le terrain pour constater de visu, ni de petits camions blancs ou rouges qui sillonnent nos rues (mais dont personne ne débarque dans mon quartier).

Je compatis avec la personne à qui on demande d’appeler le 311, ce service est du grand n’importe quoi. Sans vouloir dénigrer ceux qui prennent les appels en toute bonne foi, ils doivent être débordés comme tout autre service des plaintes et composent avec des gens pas toujours polis. Depuis l’instauration du 311, il n’a jamais fallu moins de deux appels pour qu’un problème soit traité, et dans le cas des déchets, rien n’a été fait; le citoyen ici présent remballe son bac ou sa poubelle et attends la semaine suivante. La canicule n’est pas l’amie des déchets, on l’a bien constaté cette année.

Je désire terminer sur une note positive: l’Écocentre, qui n’a pas cessé ses activités durant l’année, offre toujours un service de haut niveau et je dirais même que ça s’est amélioré en 2020. Bravo au personnel de la rue des Carrières.

Donc, exigeons de l’administration de nous traiter comme des clients, captifs peut-être mais des clients quand même. Pas plus.

On va voir les résultats. On vote dans 16 mois; marquez votre agenda…

Denis Leboeuf, Rosemont

Articles similaires