Opinions
14:00 14 avril 2021 | mise à jour le: 14 avril 2021 à 08:53 temps de lecture: 3 minutes

Un autre regard sur les violences conjugales et familiales

Un autre regard sur les violences conjugales et familiales

La problématique des violences conjugales et familiales est inacceptable,doit être dénoncée, complexe et hautement émotive. Toutefois, l’émotivité ne peut déterminer les actions pour résoudre cette problématique. Il faut considérer que dans toute situation de violence, il y a nécessairement une ou plusieurs personnes qui la subissent et une personne auteure qui nécessite, dans certains cas, un encadrement sociojudiciaire. Cette problématique est un enjeu sociétal et non une affaire de femmes ou d’hommes, c’est pourquoi la pensée et la position sociale doivent tendre vers des rapports respectueux et égalitaires en sortant de la dualité entre les femmes et les hommes, entre les bons et les méchants. Il est essentiel d’assurer la sécurité de l’ensemble des acteurs autant celle de la femme et des enfants que celle des hommes. Pour contrer ce fléau social, toutes les expertises en matière de violences conjugales et familiales doivent être mises à contribution. Ainsi, intervenir à la source auprès des auteurs de violences est incontournable et favorise la responsabilisation et la sécurité de tous les acteurs en présence.

Dans la société on a besoin de la contribution de toutes les femmes et de tous les hommes de manière inclusive. De la part des auteurs, l’usage de violences consiste en des comportements appris, ce qui est une bonne nouvelle, car cela ouvre la possibilité de les déconstruire en les changeant pour des rapports respectueux et égalitaires. En d’autres termes, l’espoir est permis, puisque les hommes peuvent changer. D’ailleurs, je n’ai jamais rencontré un seul homme qui était fier de lui-même d’avoir exercé des comportements violents.

Le changement durable est possible, mais il nécessite la collaboration des auteurs.Au Québec, leur accompagnement, pour la plupart des organismes, s’appuient sur des principes humanistes. Une approche fondée sur des valeurs d’écoute, d’authenticité, d’accueil, de respect et d’ouverture, sans cautionner ni minimiser les violences posées. C’est ce qui permet de créer un lien de confiance qui favorise la collaboration de l’auteur et qui assure la promotion des rapports respectueux et égalitaires.

En effet, les recherches sur les pratiques efficaces dans ce domaine indiquent que les approches basées sur la confrontation accentuent le conflit des rôles, restreignent les changements de comportement chez les auteurs, augmentent leur résistance aux services et renforcent leurs convictions que l’usage des rapports de forces est la seule forme relationnelle possible. Pour toutes ces raisons, Au cœur de l’il, centre d’accompagnement lanaudois pour des relations respectueuses et égalitaires, met son expertise à induire des changements sociaux durables et à promouvoir le mieux-être des hommes et des familles. Bref, intervenir auprès des hommes…ça fait aussi partie de la solution.

Daniel Blanchette, Directeur et responsable clinique

Articles similaires