Vie numérique

Le Roomba i7+: l’aspirateur de l’avenir, dès aujourd’hui

Le Roomba i7+: l’aspirateur de l’avenir, dès aujourd’hui
Photo by: Maxime Johnson

L’aspirateur-robot Roomba i7+ de iRobot coûte plus cher que la moyenne, mais il est aussi des années en avance sur les autres modèles.

Voilà maintenant plus de 15 ans que des aspirateurs-robots zigzaguent dans les maisons afin d’amasser la poussière sans effort. Leur technologie a depuis beaucoup évolué: leurs déplacements sont moins aléatoires qu’auparavant, ils aspirent mieux et leurs mécanismes s’encombrent de moins en moins souvent.

Le Roomba i7+ est la nouvelle référence du genre. Ses brosses en caoutchouc laissent passer les gros morceaux et sa succion serait 10 fois plus puissante qu’il y a quelques années. L’appareil n’a toujours pas la force d’une balayeuse traditionnelle, et son format imposant l’empêche d’atteindre tous les recoins, mais son efficacité est suffisante pour assurer une certaine propreté dans la maison. Son niveau de bruit est aussi plus tolérable qu’avant, même s’il y a encore des progrès à faire de ce côté.

Un aspirateur au QI élevé
De toutes les nouveautés du Roomba i7+, ce sont surtout ses fonctionnalités intelligentes qui retiennent l’attention. L’appareil crée par exemple des cartes où sont notés les contours de votre demeure et les endroits que l’aspirateur peut visiter. Cette carte se fait après environ trois nettoyages, et elle continue de s’améliorer avec le temps.

Le nouveau Roomba n’est pas le premier aspirateur-robot à dessiner des cartes, mais celles-ci sont habituellement effacées après chaque tâche. Les sauvegarder permet au robot d’être plus efficace dans ses déplacements et de diviser la maison en pièces. On peut ainsi lancer un balayage pour un étage au complet, ou encore uniquement pour le salon. Quelqu’un pourrait aussi programmer un nettoyage quotidien pour sa salle à manger, mais passer dans les autres pièces une fois par semaine seulement.

Notons que l’appareil est vendu avec un «mur invisible», une petite boîte qui permet de créer une barrière virtuelle pour empêcher l’aspirateur de visiter un endroit précis. C’est pratique, mais on aimerait pouvoir profiter des cartes intelligentes pour dessiner à la main les zones à éviter (un tapis à poil long ou l’espace sous la télé avec des dizaines de fils, par exemple).

Oui, les mécanismes du Roomba i7+ se prennent moins souvent dans les fils et autres objets du genre, mais il arrive encore qu’une tâche soit interrompue parce que ses roues ou ses brosses se bloquent.

Les fonctionnalités intelligentes du Roomba i7+ ne s’arrêtent pas là. L’appareil s’utilise également avec les assistants vocaux Alexa d’Amazon et Google Assistant. On peut demander à un haut-parleur connecté de balayer toute la maison, ou encore seulement une pièce précise. L’aspirateur quitte alors sa base pour se diriger vers l’endroit en question. Le tout fonctionne comme on s’y attend.

L’appareil s’intègre aussi au service en ligne IFTTT, qui permet d’automatiser des fonctionnalités avancées pour par exemple interrompre un nettoyage lorsque son téléphone (Android) sonne ou lorsqu’on rentre à la maison.

Une base pour vider l’aspirateur automatiquement
Le nouveau Roomba est offert en deux variantes : le modèle i7, qui ne comprend que l’aspirateur-robot pour 899 $, et le modèle i7+, qui inclut une base de nettoyage pour 1 249$. La base est aussi en vente séparément pour 429$.

Cette base permet de vider automatiquement le bac du Roomba dans un sac jetable (assez gros pour une trentaine de balayages). Cette automatisation facilite le ménage des très grandes maisons avec des animaux (où un vidage au milieu de la tâche pourrait s’avérer nécessaire), mais dans la plupart des cas, on évite surtout de se salir les mains. Il s’agit donc principalement d’un luxe qui est apprécié, mais qui n’est pas essentiel.

Plus de 15 ans après leur arrivée sur le marché, les aspirateurs-robots ont toujours un petit côté gadget. Pour la première fois, le Roomba i7+ donne l’impression que la technologie pourra bientôt passer à l’étape supérieure et remplacer une bonne fois pour toutes les aspirateurs traditionnels qu’on dirige à la main. Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. À quand le robot pour sortir les poubelles, maintenant?

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *