Vie numérique

Angry Birds: une nouvelle vie en réalité augmentée

Angry Birds: une nouvelle vie en réalité augmentée

La franchise Angry Birds fête ses dix ans cette année. Les célèbres oiseaux qui représentent l’un des premiers grands succès sur téléphones intelligents entament leur seconde décennie avec Angry Birds AR: Isle of Pigs, une variation du jeu original en réalité augmentée.

«Angry Birds était l’un des premiers jeux à profiter pleinement de la technologie multipoint de l’iPhone. Ça a toujours été notre stratégie de regarder vers le futur, et nous observons maintenant cette tendance de mêler les espaces physiques et virtuels», explique à Métro Sami Ronkainen, directeur créatif responsable de la réalité étendue chez Rovio Entertainment.

Terminés, donc, les dessins en 2D et les univers animés auxquels Angry Birds nous a habitués. Avec le nouveau Angry Birds AR: Isle of Pigs, les structures des cochons apparaissent maintenant en trois dimensions, et ce, directement sur votre mobilier, comme votre table de cuisine (un endroit particulièrement approprié, puisqu’il alors généralement possible de se déplacer facilement tout autour du château pour l’observer sous tous ses angles par l’écran de son téléphone intelligent).

Angry Birds AR: Isle of Pigs est en fait la troisième variation sur ce concept pour Rovio en quelques mois seulement. L’éditeur a en effet aussi publié l’année dernière Angry Birds FPS: First Person Slingshot sur les lunettes de réalité augmentée Magic Leap. Le mois dernier, il a aussi publié Angry Birds VR: Isle of Pigs, un titre offrant un style de jeu 3D similaire à celui en réalité augmentée, mais où les structures des cochons apparaissent sur un fond animé plutôt que dans l’environnement du joueur. Il faut toutefois être doté d’un casque de réalité virtuelle pour y jouer.

«Les commentaires étaient très positifs, tant des joueurs que de la presse, alors il était naturel pour nous de l’adapter au mobile, puisqu’il y a là un public bien plus grand», explique Sami Ronkainen. Le jeu sera compatible à son lancement avec tous les iPhone et iPad dotés de la technologie ARKit d’Apple, soit ceux lancés depuis les cinq dernières années environ.

Petits changements, grandes répercussions
Angry Birds AR: Isle of Pigs utilise les mêmes règles que le titre qui a pris le monde d’assaut en 2009. «Le jeu utilise les oiseaux de base, jaunes, rouges et bleus, qui possèdent les mêmes caractéristiques qu’à l’époque», confirme Sami Ronkainen.

En tirant l’élastique d’une fronde, le joueur peut ainsi envoyer un oiseau rouge particulièrement efficace contre le bois vers le château des cochons verts, puis un oiseau jaune capable d’accélérer rapidement pour faire un maximum de dégâts avec précision. On termine un niveau lorsque tous les cochons ont été touchés, et on accumule des étoiles selon l’étendue des dégâts réalisés.

Les similitudes entre les deux titres devraient faciliter l’adaptation des joueurs, mais il s’agit bel et bien d’un nouveau jeu, avec ses stratégies propres.

«Ça demande une nouvelle façon de penser par rapport à la 2D. Il faut regarder le jeu de tous les angles», explique Sami Ronkainen. Il faut souvent se rendre derrière la structure à anéantir pour trouver une faiblesse, mais aussi parfois se pencher, pour tirer avec un angle de haut en bas, par exemple.

«La plupart du temps, il faut réfléchir à où viser pour son premier coup afin d’accéder à autre chose par la suite. Ça change considérablement le design des niveaux», poursuit le directeur créatif.

Quelques restrictions

Sami Ronkainen ne s’attend pas à ce que la réalité augmentée remplace le jeu mobile habituel de sitôt. Il y a après tout plusieurs restrictions importantes avec cette technologie.

«Tu ne peux pas y jouer dans le lit», observe par exemple le directeur créatif. Pour lui, c’est plutôt un ajout, une nouvelle façon de jouer qui s’additionne aux façons existantes (Rovio publie d’ailleurs toujours les versions 2D d’Angry Birds). «Tu peux y jouer en attendant l’autobus, mais pas dans l’autobus. Mais c’est correct. C’est une bonne chose qu’il y ait différents types de jeux», médite-t-il.

Le directeur créatif a d’ailleurs hâte au lancement d’Angry Birds AR: Isle of Pigs pour voir comment les amateurs y joueront. «Nous voulons en savoir plus sur eux. Nous voulons savoir où ils jouent et pendant combien de temps ils le font. Nous nous demandons aussi si le joueur devrait pouvoir bouger la planche de jeu plutôt que de lui-même se déplacer. Ça pourrait aider les joueurs qui manquent d’espace.», ajoute-t-il.

Les jeux en réalité augmentée existe depuis quelques années maintenant, mais l’industrie tente encore de trouver la recette secrète pour créer des titres à succès. Avec son grand bassin de joueurs existants qui connaissent déjà les règles, Angry Birds AR: Isle of Pigs a le potentiel pour percer ce mystère une bonne fois pour toute.

Angry Birds AR: Isle of Pigs est offert gratuitement en commande anticipée dès maintenant sur iOS et sera lancé à la fin du printemps. Le titre pourrait aussi être lancé sur d’autres plateformes de réalité augmentée à une date ultérieure.