Vie numérique

Aperçu du P30 Pro : impressionnantes caméras

Aperçu du  P30 Pro : impressionnantes caméras

Le géant chinois Huawei a dévoilé aujourd’hui ses nouveaux téléphones phares, les P30 et P30 Pro, dont les performances des appareils photos s’annoncent impressionnantes, grâce à de nouveaux objectifs et des capteurs améliorés, capables notamment de réussir des photos dans la noirceur presque complète.

Design : plus de couleurs

Visuellement, les P30 et P30 Pro ressemblent à leurs prédécesseurs, avec des courbes légèrement retravaillées, un peu plus carrées, un cadre encore plus petit qu’avant et une petite encoche au centre de l’écran. Notons que les deux modèles sont assez étroits, malgré leurs écrans de 6,1 et 6,47 pouces.

Aucun bouton central n’est présent, puisque le lecteur d’empreintes est intégré dans l’écran directement, comme c’était le cas avec le Mate 20 Pro l’année dernière (et celui-ci serait 30% plus performant). Après une brève prise en main, celui-ci semble en effet assez rapide. Reste à voir s’il le sera assez pour me convaincre de l’utiliser dans la vie de tous les jours, ce qui n’était pas le cas avec le Mate 20 Pro.

Si on regarde de près, on peut voir que le P30 Pro n’a aucun haut-parleur pour les appels audio lorsqu’il est placé à l’oreille. Celui-ci a en effet été remplacé par un mécanisme qui fait vibrer l’écran pour produire du son. Notons que LG utilise une technologie similaire avec son G8 ThinQ, dévoilé le mois dernier au Mobile World Congress de Barcelone. Le P30 a pour sa part un haut-parleur, tout comme une prise audio 3,5 mm (qui est absente du P30 Pro).

Par rapport au design, on remarque surtout les couleurs, qui changent un peu selon l’angle auquel on regarde le téléphone et la couleur de la luminosité ambiante. Les deux modèles seront offerts en cinq couleurs différentes dans la plupart des pays. On aime tout particulièrement le rouge plutôt audacieux. Peut-être un peu trop même, puisqu’il ne sera pas proposé par les opérateurs canadiens, souvent conservateurs dans leurs choix.

Dans une rencontre avec les médias, le designer en chef de Huawei Joon Suh Kim a d’ailleurs reconnu que ces couleurs pouvaient être polarisantes. « Même dans notre équipe, plusieurs n’étaient pas en accord l’année dernière avec la couleur crépuscule du P20, qui a pourtant été reprise par plusieurs de nos concurrents par la suite », observe-t-il. Ceux qui les aiment les aiment toutefois généralement beaucoup. C’est mon cas.

Les caractéristiques attendues

Côté caractéristiques, les P30 et P30 Pro affichent une fiche technique similaire à celle du Mate 20 lancé il y a quelques mois, avec son processeur Kirin 980 de dernière génération, 6 ou 8 Go de mémoire vive et 128 ou 256 Go d’espace. Pendant sa présentation, Huawei n’a d’ailleurs pratiquement donné aucun détail sur la puissance du téléphone.

Les appareils ont aussi deux bonnes batteries, de 3650 et 4200 mAh respectivement, et ils sont compatibles avec les chargeurs de 40W et la recharge sans fil de 15W. Avec le chargeur de 40W, il devrait être possible d’atteindre 70% de la charge en 30 minutes seulement.

Notons que les téléphones ont aussi une protection à l’eau IP68 (IP58 pour le P30), une fente pour carte SIM double et ils sont compatibles avec les cartes mémoires nano SD. Leur écran est doté d’une résolution FHD+ tout à fait correcte. Ce dernier m’a d’ailleurs paru joli et brillant, mais il faudra l’essayer plus longtemps pour en évaluer toutes les subtilités.

Appareil photo : plusieurs nouveautés notables

Si les P30 et P30 Pro se ressemblaient beaucoup jusqu’ici, les différences se font plus sentir par rapport aux appareils photo, où le P30 Pro détient une avance considérable sur son petit frère.

Celui-ci est en effet doté de quatre capteurs différents. Un nouveau capteur ultra grand angle de 20 mégapixels, un capteur principal de 40 mégapixels, un téléobjectif 5X et un capteur pour mesurer les distances.

Le capteur principal retient particulièrement l’attention, puisque plusieurs nouveautés lui permettent d’améliorer considérablement ses performances à la noirceur. Son objectif est tout d’abord plus grand, à F1.5, et la technologie pour capter la lumière a complètement été revue par les ingénieurs de Huawei et Leica.

Au lieu de capter le rouge, le vert et le bleu, celui-ci capte plutôt le rouge, le jaune et le bleu, ce qui lui permettrait de recueillir 40% plus de lumière que dans la configuration Bayer traditionnelle et le logiciel de l’appareil photo combine plusieurs clichés à la fois (jusqu’à 40, selon Leica) pour réduire le bruit au maximum. Le capteur de 1/1.7 est aussi d’une taille respectable.

« Si on prend tous ces facteurs ensembles, ça nous donne une sensibilité beaucoup plus grande qu’auparavant à la lumière », observe le Dr. Florian Weiler, gestionnaire de projet chez Leica. Le P30 Pro est d’ailleurs annoncé par Huawei comme ayant une impressionnante valeur ISO de 409 600. Cela vaut ce que cela vaut, mais une chose est sûre, les premiers clichés que j’ai pris à la noirceur se sont avérés convaincants.

Le téléobjectif 5X est aussi assez convaincant, à condition d’avoir une bonne luminosité. Pour atteindre un angle aussi restreint, Leica et Huawei ont déplacé les lentilles de l’objectif sur le côté, à la manière d’un périscope. Sans ce petit truc, il aurait fallu épaissir considérablement le téléphone pour arriver à un zoom similaire. « Ça a été très difficile à faire, parce qu’il faut notamment que le système résiste aux chocs si le téléphone tombe », note Dr. Weiler.

Ici aussi, j’ai bien aimé le résultat, mais je n’ai pas l’impression que je vais m’en servir très souvent. Cela reste à vor.

Notons finalement que le quatrième capteur n’est utilisé que pour la mesure de la profondeur, pour la réalité augmentée ou pour prendre de meilleurs effets bokeh, par exemple.

Le benchmark DxOMark a noté le P30 Pro comme était le meilleur appareil photo sur le marché en ce moment. Il faudra l’essayer plus pour m’en faire une idée, mais tout indique que ce sera l’appareil de choix pour les photographes mobiles cette année.

Le P30 est pour sa part doté de 3 capteurs plutôt que quatre. Le capteur pour la distance est absent, et le zoom périscopique a été remplacé par un zoom 3X plus conventionnel.

Offerts dès maintenant
Les P30 et P30 Pro sont offerts dès maintenant au Canada, pour un prix moins cher que leurs principaux concurrents (400$ de moins que les Samsung Galaxy 10 équivalents, notamment). Le P30 est vendu 949$ sans entente, tandis que le P30 Pro est vendu 1200 sans entente.