Vie numérique

Aperçu de l’enceinte portative intelligente Sonos Move

Aperçu de l’enceinte portative intelligente Sonos Move

Après avoir répété pendant plus de dix ans qu’il n’était pas intéressé par la technologie Bluetooth, le fabricant de haut-parleurs Sonos change son fusil d’épaule et dévoile aujourd’hui le Move, son premier appareil portatif sans fil. Aperçu d’une enceinte portative haut de gamme qui devrait faire baver d’envie les amateurs de l’entreprise.

Un nouveau venu dans la famille Sonos

Le Move est un haut-parleur portatif qui n’est pas comme les autres. Il est grand, plus gros que les Sonos One et que la grande majorité de ses concurrents. On l’installe sur une station de recharge dans la maison et il suffit de le soulever pour le faire passer en mode autonome.

Sa principale particularité et qu’il s’agit d’un haut-parleur hybride, qui offre à la fois les technologies Bluetooth et Wi-Fi. À la maison, le Move peut être utilisé comme n’importe quel autre enceinte connectée de l’entreprise. Il est possible d’en relier deux pour écouter sa musique en stéréo et il est possible de créer différentes ambiances dans chacune de ses pièces. Le Move est aussi doté de microphones pour utiliser les assistants vocaux Alexa et Google Assistant, et il est compatible avec le protocole AirPlay 2.

Lorsqu’on s’éloigne trop de son réseau Wi-Fi, il suffit de passer en mode Bluetooth. Il est alors moins intelligent, mais vous pourrez en profiter sur la plage sans connexion Internet. Vous devrez alors vivre avec les limitations du protocole, bien entendu, comme le fais d’entendre vos appels sonner par le haut-parleur.

Le développement du Move n’a pas été une mince affaire pour Sonos. « Pendant 17 ans, nous avons développé des haut-parleurs en assumant qu’ils allaient être utilisés à l’intérieur, avec un réseau Wi-Fi. Le Move a entrainé toute une série de défis technologiques », m’expliquait le directeur commercial de l’entreprise Matthew Siegel lors d’un événement pour le lancement de l’appareil où Metro était invité.

Pour la première fois, Sonos a en effet dû concevoir un son pour l’extérieur, s’assurer d’une plus grande résistance de son appareil et intégrer une batterie à l’enceinte. Voici comment l’entreprise a choisi de relever ces défis.

Un son qui s’ajuste automatiquement

Sonos a fait ses devoirs avant de créer son haut-parleur, en visitant des cours arrière, des balcons, des parcs et beaucoup plus. L’entreprise a même organisé des barbecues bien arrosés pour recréer des ambiances sonores représentatives de ce que les utilisateurs allaient vivre.

Plusieurs leçons ont été tirées de ces expériences. Tout d’abord, un haut-parleur sans fil nécessite beaucoup plus de puissance que son équivalent à l’intérieur, puisque le son n’est pas réfléchi à l’infini entre quatre murs. C’est en partie ce qui explique le gros format du Move.

« Nous avons aussi noté que les caractéristiques du son variaient énormément à l’extérieur. Beaucoup plus qu’à l’intérieur », note Hilmar Lehner, directeur des technologies audio chez Sonos. Pour contourner ce problème, l’entreprise a développé la technologie Auto Trueplay, qui écoute le son dans l’environnement immédiat autour du haut-parleur et, à l’aide d’un réseau de neurones qui a été entraîné spécifiquement pour la chose, tente d’extrapoler comment les utilisateurs entendent la musique un peu plus loin. Le son est alors ajusté en conséquence, pour éliminer les imperfections causées par un mur entourant le Move, par exemple.

La méthode n’est pas aussi précise que la technologie Trueplay de Sonos, où les utilisateurs utilisent leur téléphone pour calibrer leur enceinte, mais elle est beaucoup plus rapide. « Et comme le Move va souvent changer de place, ce n’était pas sensé de demander aux gens de le calibrer eux-mêmes à toutes les fois », explique Klaus Hartung, directeur sénior responsable des technologies avancées chez Sonos.

Dans l’ensemble, la qualité sonore du Move m’a semblé excellente, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais il faudra évidemment passer un peu plus de temps avec pour s’en faire une idée.

Un appareil résistant

Sonos a aussi été forcé de faire une enceinte plus résistante qu’à l’habitude. Plusieurs caractéristiques internes et externes, ont ainsi été modifiées pour s’assurer que l’appareil puisse résister aux chocs (la grille qui l’entoure est pour une première fois métallique, par exemple).

Le Move a aussi été testé avec plus d’une dizaine de produits courants – comme de la moutarde et de la crème solaire – pour s’assurer que sa finition ne se dégradera pas avec le temps. Il résiste comme à l’eau, comme la plupart des autres appareils de l’entreprises, mais il est aussi conçu cette fois-ci pour résister au sable et à la poussière, à la lumière, au froid et à la chaleur.

« Nous voulions créer un haut-parleur solide, que les gens se sentiront à l’aise d’emporter en camping, par exemple », explique Matthew Siegel.

Une batterie interchangeable

Le Sonos Move est finalement le premier appareil de Sonos – mais pas le dernier, puisque l’entreprise a été très claire sur son intention de lancer d’autres enceintes pour l’extérieur de la maison avec le temps – à intégrer une batterie.

La technologie choisie par Sonos offre 10 heures d’écoute sur une charge, 5 jours d’autonomie en mode veille et elle permet de recharger l’appareil à 100% en 2 heures.

Personnellement, j’ai toutefois surtout apprécié que la batterie soit facilement remplaçable par l’utilisateur. Sonos garanti l’efficacité de la batterie pour 900 recharges complètes, soit environ 3 ans si on l’utilise tous les jours en mode autonome. C’est conservateur comme estimation, et la plupart des utilisateurs devraient pouvoir l’utiliser pour beaucoup plus longtemps.

Quoi qu’il en soit, si l’autonomie du Move venait qu’à trop diminuer à leur goût, ils pourraient acheter une nouvelle batterie et la changer eux-mêmes pour une centaine de dollars environ. « L’efficacité des batteries diminuent avec le temps. C’est un fait. Mais nous ne voulions pas que la batterie soit la raison pour laquelle vous deviez changer votre haut-parleur », raconte Matthew Siegel.

Le Sonos Move est offert en commande anticipée dès maintenant, et sera lancé le 24 septembre au prix de 499$. C’est cher pour un haut-parleur Bluetooth, mais il s’agit d’un appareil haut de gamme, qui est tout de même technologiquement plus complexe que les modèles habituels. J’aurai l’occasion d’en faire un essai plus approfondi d’ici quelques semaines.

Articles similaires