Vie numérique
12:28 20 décembre 2019 | mise à jour le: 20 décembre 2019 à 12:28 temps de lecture: 4 minutes

Essai du Surface Laptop 3: plusieurs forces, quelques bémols

Essai du Surface Laptop 3: plusieurs forces, quelques bémols

Le Surface Laptop 3 de 15 pouces de Microsoft est un ordinateur portatif avec de nombreuses forces, comme un grand écran au format 3:2 et un excellent clavier. Au Canada, les configurations proposées pour le modèle de 15 pouces laissent toutefois un peu à désirer.

Le Surface Laptop 3 lancé plus tôt cet automne reprend l’allure de ses prédécesseurs, avec une construction solide, une finition angulaire quand même jolie et, surtout, un écran au format 3:2, particulièrement pratique pour travailler.

Toujours côté design, deux grands changements sont à l’honneur. L’ordinateur est tout d’abord offert pour la première fois dans un format 15 pouces, et le tissu des dernières générations peut être remplacé par du métal. On obtient alors un appareil un peu plus conventionnel, ce qui pourrait plaire à certains.

Le design de l’ordinateur se démarque aussi dans ses petits détails. L’écran est par exemple une fraction de millimètre plus haut que le bas de l’appareils. Même sans trou pour les doigts ou sans rebord de caoutchouc, il est donc possible de l’ouvrir facilement. La forme angulaire à l’arrière permet aussi d’ouvrir l’écran avec un angle plus grand que la moyenne (quelques degrés de plus que le MacBook Pro 16, notamment).

Autre nouveauté, le Surface Laptop 3 est finalement doté d’un port USB-C. Malheureusement, celui-ci ne peut pas être utilisé pour la recharge. Le Surface Laptop 3 vient encore avec son port propriétaire Surface Connect qui doit obligatoirement être utilisé. Dans un monde où tout se recharge avec un câble USB-C, il s’agit d’une occasion ratée pour Microsoft.

Un clavier exceptionnel, un bon pavé tactile

Le tsar du matériel chez Microsoft Panos Panay et le vice-président corporatif responsable du design pour les appareils Ralf Groene ont tous deux gravis les échelons chez Microsoft en commençant par travailler sur les claviers et les souris de l’entreprise. L’expérience de frappe est importante pour eux, et ça se sent avec le Surface Laptop 3.

Le clavier est l’un des plus agréables qu’il m’ait été donné d’essayer. Un léger angle dans l’ordinateur le rend confortable. Les touches s’enfoncent avec une bonne profondeur et elles sont silencieuses.

Le pavé tactile est pour sa part efficace. Même s’il est grand, celui-ci est toutefois beaucoup plus petit que le pavé format géant du MacBook Pro 16.

Performances décevantes pour le modèle 15 pouces

Au Canada, le Surface Laptop 3 est offert avec un écran de 13,5 ou de 15 pouces. Ceux qui s’équipent du plus petit modèle ont droit à un processeur Intel Core, alors que ceux qui optent pour le plus gros se voient proposer un processeur AMD Ryzen.

Le modèle essayé ici est celui de milieu de gamme (prix officiel à 2269$, mais celui-ci a déjà été réduit), équipé d’un système sur puce Ryzen 5 et de 16 Go de mémoire vive. Celui-ci fonctionne très bien pour de la bureautique ou du web, mais il peine à faire fonctionner un jeu assez léger comme Disco Elysium. Le modèle plus cher devrait mieux performer, mais à 2809$, la différence de prix est considérable, et on n’a toujours pas de puce graphique dédiée.  Son autonomie est aussi insuffisante pour une journée complète, même légère.

Détail intéressant, il est possible aux États-Unis de choisir si on préfère un ordinateur doté d’un processeur Intel ou AMD. Le site Anandtech en a donc profité récemment pour publier une analyse comparant les deux systèmes. L’article confirme mes impressions: à configuration égale, le modèle AMD est à la fois moins puissant (sauf par rapport aux graphiques, mais à peine) et son autonomie est inférieure de plus de deux heures par rapport au modèle Intel (qui n’est pas offert au Canada, rappelons-le).

Bref, pour ceux qui ont besoin d’une puissance convenable et d’une longue autonomie, le modèle de 13,5 pouces m’apparait un meilleur achat pour l’instant. Ceux qui tiennent néanmoins au grand écran de 15 pouces devraient quant à eux opter pour les configurations les plus dispendieuses (et faire attention de ne pas laisser leur chargeur à la maison).

Articles similaires